PU­BLI-RE­POR­TAGE

Un pa­tient sau­vé grâce à une tech­nique ré­vo­lu­tion­naire

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE -

Nguyên Van Ngu, 77 ans, do­mi­ci­lié dans la ville de Viêt Tri (pro­vince de Phu Tho, Nord), est ve­nu en consul­ta­tion en avril 2016 où il s’est fait diag­nos­ti­quer une val­vu­lo­pa­thie car­diaque. Mais il a dé­cli­né le trai­te­ment qui lui était pro­po­sé. Fin mai 2017, son hy­per­ten­sion ar­té­rielle, son an­gine de poi­trine et sa dys­pnée (dif­fi­cul­té res­pi­ra­toire) se sont in­ten­si­fiées. Il a consul­té à nou­veau pour un ré­sul­tat sans ap­pel : Il souf­frait d’un ré­tré­cis­se­ment aor­tique cal­ci­fié (RAC) et d’asys­to­lie (in­suf­fi­sance car­diaque). Une in­ter­ven­tion chi­rur­gi­cale était in­di­quée, sous peine de voir l’in­suf­fi­sance car­diaque s’ag­gra­ver, avec des risques émi­nem­ment éle­vés de mort su­bite.

Une opé­ra­tion beau­coup moins lourde

Sui­vant la re­com­man­da­tion d’un hô­pi­tal de car­dio­lo­gie ré­pu­té à Ha­noï, il s’est di­ri­gé vers l’Hô­pi­tal in­ter­na­tio­nal Vin­mec Times Ci­ty pour une thé­ra­pie sys­té­mique. Les spé­cia­listes de cet éta­blis­se­ment se sont mis d’ac­cord pour re­cou­rir à la mé­thode de TAVI - l’une des tech­niques de rem­pla­ce­ment val­vu­laire aor­tique par voie trans­ca­thé­ter les plus mo­dernes et com­pli­quées - pour le gué­rir. «Le pa­tient est dé­jà âgé et souffre en plus de troubles res­pi­ra­toires. Une opé­ra­tion à coeur ou­vert né­ces­site évi­dem­ment une anes­thé­sie gé­né­rale, avec l’ins­tal­la­tion d’un sys­tème de cir­cu­la­tion san­guine ex­tracor­po­relle. Le risque de mor­ta­li­té du­rant l’opé­ra­tion est ain­si très éle­vé. Le TAVI consiste en l’in­tro­duc­tion per­cu­ta­née de l’ar­tère fé­mo­rale à l’aor­tec­ta­sie pour le rem­pla­ce­ment val­vu­laire. Les avan­tages de cette tech­nique sont mul­tiples. En pre­mier lieu, le taux de suc­cès est éle­vé. De plus, elle di­mi­nue consi­dé­ra­ble­ment le risque d’hé­mor­ra­gie et li­mite au maxi­mum les com­pli­ca­tions post­opé­ra­toires. La conva­les­cence du pa­tient est aus­si plus ra­pide, de 5 à 7 jours seule­ment contre deux se­maines pour une opé­ra­tion ou­verte», ex­pli­quait alors le Dr Pham Thành Van, car­dio­logue au sein de cet hô­pi­tal. Le pa­tient Nguyên Van Ngu a été opé­ré se­lon la mé­thode TAVI le 10 juin par l’équipe d’in­ter­ven­tion car­dio-vas­cu­laire du Dé­par­te­ment de car­dio­lo­gie

Vin­mec/CVN

Le Pro­fes­seur Bùi Duc Phu (2e à gauche), di­rec­teur de l’Hô­pi­tal in­ter­na­tio­nal Vin­mec Times Ci­ty, a of­fert des fleurs à M. Ngu lors de sa sor­tie de l'hô­pi­tal.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.