ÉCO­NO­MIE

Le se­cré­taire gé­né­ral du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam (PCV), Nguyên Phu Trong, a si­gné le 3 juin der­nier une dé­ci­sion pro­mul­guant la ré­so­lu­tion du 5e plé­num du Co­mi­té cen­tral du Par­ti sur le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie pri­vée. De fortes re­tom­bées sont atte

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE -

Le sec­teur pri­vé sur le point de s’en­vo­ler

C’est une ré­so­lu­tion am­bi­tieuse que vient d’ava­li­ser le chef du PCV, au re­gard des ob­jec­tifs fixés : créer au moins un mil­lion d’en­tre­prises d’ici à 2020, 1,5 mil­lion en 2025, et au moins deux mil­lions en 2030, ain­si que por­ter la con­tri­bu­tion du sec­teur pri­vé au PIB à 50% en 2020, 55% en 2025, et à 60-65% en 2030. Le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie pri­vée est une exi­gence ob­jec­tive du­rant le pro­ces­sus de per­fec­tion­ne­ment des ins­ti­tu­tions et le dé­ve­lop­pe­ment d’une éco­no­mie so­cia­liste de mar­ché. Il s’agit d’une po­li­tique im­por­tante pour li­bé­ra­li­ser la pro­duc­tion, ain­si que pour mo­bi­li­ser, dis­tri­buer et uti­li­ser ef­fi­ca­ce­ment les res­sources de dé­ve­lop­pe­ment. Les éco­no­mies pri­vée, pu­blique et col­lec­tive sont les pi­liers d’une éco­no­mie viet­na­mienne au­to­nome et in­dé­pen­dante.

Pour dé­ve­lop­per l’éco­no­mie pri­vée

Il faut en­cou­ra­ger l’es­sor de l’éco­no­mie pri­vée de ma­nière ra­pide, stable, à un rythme éle­vé afin qu’elle par­ti­cipe plei­ne­ment au PIB na­tio­nal. Il est né­ces­saire de la dé­ve­lop­per dans tous les sec­teurs, de créer des groupes éco­no­miques pri­vés im­pli­quant de mul­tiples ac­teurs éco­no­miques, et de lais­ser ceux du pri­vé contri­buer à l’aide de leurs ca­pi­taux aux groupes éco­no­miques pu­blics. Il ap­pa­raît es­sen­tiel éga­le­ment de les en­cou­ra­ger à par­ti­ci­per à la chaîne de pro­duc­tion mon­diale et à ac­qué­rir des titres d’en­tre­prises pu­bliques. La ré­so­lu­tion pré­cise des me­sures clés pour dé­ve­lop­per l’éco­no­mie pri­vée comme la

mise en oeuvre des options et po­li­tiques en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur pri­vé, la créa­tion d’un en­vi­ron­ne­ment de l’in­ves­tis­se­ment et des af­faires fa­vo­rable, le sou­tien au pri­vé en termes de re­nou­vel­le­ment et d’in­no­va­tion comme de for­ma­tion du per­son­nel et de dé­ve­lop­pe­ment des tech­no­lo­gies. En­fin, il est in­dis­pen­sable d’amé­lio­rer l’ef­fi­ca­ci­té de la ges­tion de l’État, de ren­for­cer la di­rec­tion du Par­ti, de faire va­loir le rôle du Front de la Pa­trie du Viet­nam et des autres or­ga­ni­sa­tions so­cio­po­li­tiques dans le sec­teur pri­vé.

Un mo­teur im­por­tant de l’éco­no­mie na­tio­nale

Le 5e plé­num du Co­mi­té cen­tral (CC) du PCV (XIIe exer­cice) a ap­prou­vé un cer­tain nombre de ré­so­lu­tions dont une sur le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie pri­vée pour en faire un mo­teur de l’éco­no­mie so­cia­liste de mar­ché. Ce chan­ge­ment se fonde sur une base théo­rique et pra­tique cen­sée ap­por­ter la confiance à toutes les en­tre­prises. Le­dit plé­num a éga­le­ment dé­ter­mi­né de veiller au dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie pri­vée d’une ma­nière ra­pide, saine et plus ap­pro­priée, afin de de­ve­nir un mo­teur pour la pro­duc­tion et le dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique. Elle doit pro­gres­ser de concert avec l’éco­no­mie d’État et l’éco­no­mie col­lec­tive, pour édi­fier avec suc­cès une éco­no­mie in­dé­pen­dante, au­to­nome et in­té­grée in­ter­na­tio­na­le­ment. Le sec­teur pri­vé a joué un rôle mo­teur im­por­tant pour le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie so­cia­liste de mar­ché. Il contri­bue si­gni­fi­ca­ti­ve­ment à la ré­duc­tion de la pau­vre­té et au dé­ve­lop­pe­ment du pays. Néan­moins, les en­tre­prises pri­vées ont des forces et des fai­blesses. Pour leur es­sor, il est né­ces­saire de pro­mou­voir leurs points forts et li­mi­ter leurs fai­blesses. Les en­tre­prises pri­vées font tou­jours des ef­forts pour da­van­tage d’ef­fi­ca­ci­té. Bien qu’elles fonc­tionnent pour leurs propres ob­jec­tifs, elles sont tou­jours vo­lon­taires pour of­frir de meilleurs ser­vices à leurs clients. Pour­tant, les en­tre­prises pri­vées ont un in­con­vé­nient : ce­lui d’user de tous les moyens pour at­teindre leur ob­jec­tif prin­ci­pal. Elles peuvent ain­si ri­va­li­ser entre elles en adop­tant des com­por­te­ments mal­sains tels que pu­bli­ci­té men­son­gère, concur­rence dé­loyale ou fraude com­mer­ciale, fis­cale. Re­con­nais­sant les as­pects po­si­tifs de l’éco­no­mie pri­vée sans pour au­tant nier ses in­con­vé­nients, le PCV a pré­co­ni­sé son dé­ve­lop­pe­ment pour en faire une force mo­trice de l’éco­no­mie. Une orien­ta­tion per­ti­nente qui doit être concré­ti­sée par la créa­tion de condi­tions op­ti­males pour que les en­tre­prises pri­vées se dé­ve­loppent plus for­te­ment et contri­buent ain­si à sti­mu­ler la crois­sance du PIB.

Les af­faires sa­tis­fai­santes

Se­lon un son­dage réa­li­sé lors du 2e fo­rum de l’éco­no­mie pri­vée, te­nu le 31 juillet der­nier à Ha­noï, 56% des en­tre­prises se sont dé­cla­rées convain­cues que leurs re­cettes de cette an­née aug­men­te­raient de 60%. Et 65% sou­haitent voir le gou­ver­ne­ment in­ter­ve­nir. Elles ont pro­po­sé des ini­tia­tives pour l’ai­der à agir plus for­te­ment et plus ef­fi­ca­ce­ment, ce afin de sou­te­nir da­van­tage le sec­teur pri­vé. «La confiance que portent les en­tre­prises à l’égard du gou­ver­ne­ment ac­tuel consti­tue pour elles un grand en­cou­ra­ge­ment pour in­ves­tir da­van­tage dans les pro­jets

so­cio-éco­no­miques», a es­ti­mé Vu Van Tiên, pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Banque par ac­tions d’An Binh. Il a de­man­dé de le­ver les obs­tacles pour fa­ci­li­ter les ac­ti­vi­tés des en­tre­prises, tout en pro­po­sant la ré­duc­tion des dé­penses pour leurs ex­por­ta­tions qui re­pré­sentent ac­tuel­le­ment en­vi­ron 23% de leur chiffre d’af­faires to­tal. Le di­rec­teur gé­né­ral de la société VMCG, Trinh Minh Giang, et la di­rec­trice du Centre d’as­sis­tance aux jeunes start-up de Hô Chi Minh-Ville, Ly Hoàng Phi, ont sou­li­gné l’éco­sys­tème de start-up ain­si que la re­cherche de res­sources fi­nan­cières pour ac­cé­lé­rer les ac­ti­vi­tés de ce type de so­cié­tés. Ils ont de­man­dé une exo­né­ra­tion fis­cale to­tale pour ces pro­jets et la sim­pli­fi­ca­tion des rè­gle­ments. Mai Huu Tin, pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la Com­pa­gnie par ac­tions de l’agri­cul­ture U&I, a, quant à lui, de­man­dé de sim­pli­fier da­van­tage les for­ma­li­tés ad­mi­nis­tra­tives.

An Hiêu/ VNA/CVN

Les en­tre­prises pri­vées s’ef­for­ce­ront d’at­teindre une crois­sance de 15-50% par an à moyen terme.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.