Un cours de Sa­ha­ja Yo­ga gra­tuit à Dà Nang

Le Sa­ha­ja Yo­ga est une tech­nique de mé­di­ta­tion pro­fonde connue in­ter­na­tio­na­le­ment. À Dà Nang (Centre), deux jeunes ont pris l’ini­tia­tive d’or­ga­ni­ser un cours pour les ha­bi­tants du coin afin de pu­ri­fier le corps et l’es­prit, le tout gra­tui­te­ment.

Le Courrier du Vietnam - - SOCIÉTÉ -

Vo Anh Tâm vient de fê­ter ses 22 ans. Il a com­men­cé le Sa­ha­ja Yo­ga il y a un peu moins d’un an, et a res­sen­ti une pro­fonde amé­lio­ra­tion au ni­veau de sa san­té phy­sique et men­tale. «Je suis moins sus­cep­tible de tom­ber ma­lade. Et ce dont je suis le plus sa­tis­fait, c’est d’ad­mettre ma co­lère, mes ja­lou­sies ou mes sen­ti­ments né­ga­tifs, de sorte que je suis beau­coup moins fa­ci­le­ment contrô­lé par eux. Ce­la me per­met de vivre mieux et plus se­rei­ne­ment», par­tage-t-il. Chaque di­manche ma­tin, Tâm et une cen­taine d’autres élèves, es­sen­tiel­le­ment des jeunes, as­sistent à un cours de mé­di­ta­tion Sa­ha­ja Yo­ga, don­né au 338/8 rue Hoàng Diêu, dans la ville de Dà Nang. L’ac­cès est libre et gra­tuit pour tous.

Une pra­tique qui gagne du ter­rain

Dans le but d’of­frir un ac­cès fa­cile à cette mé­thode de mé­di­ta­tion à tous les ha­bi­tants de la ville, en juin 2015, Nguyên Thành Luân (28 ans) et Nguyên Dang Hoàng Mai (27 ans) ont or­ga­ni­sé un cours gra­tuit. «Ce cours per­met de re­trou­ver un équi­libre dans sa vie et de gé­rer son stress», in­forme Nguyên Thành Luân. Il a fait la ren­contre avec le Sa­ha­ja Yo­ga par le biais d’un fo­rum de yo­ga sur In­ter­net quand il était au ly­cée. Après, il a dé­mé­na­gé à Hô Chi Minh-Ville et im­mé­dia­te­ment par­ti­ci­pé à des cours gra­tuits là-bas. «Ce n’était pas très clair quand j’ai com­men­cé, mais main­te­nant, en re­gar­dant en ar­rière, je constate que le Sa­ha­ja Yo­ga a chan­gé ma vie dans une me­sure que je n’au­rais pas ima­gi­né au­pa­ra­vant», ex­prime Nguyên Thành Luân. Avant d’ajou­ter «D’un gar­çon ti­mide dé­pri­mé par toutes les pres­sions que l’on su­bit dans la fa­mille et dans la so­cié­té en gé­né­ral, je suis de­ve­nu quel­qu’un de très confiant qui a ap­pris à pro­fi­ter de chaque mo­ment qui passe». Pour tous les avan­tages que pro­cure cette pra­tique, Nguyên Thành Luân a tou­jours vou­lu la dif­fu­ser au plus grand nombre de per­sonnes pos­sibles. Par consé­quent, pen­dant son sé­jour dans la mé­ga­pole du Sud, Luân et ses com­pa­gnons de mé­di­ta­tion ont ou­vert plu­sieurs cours en libre ac­cès. Il lui est ar­ri­vé aus­si quelques fois d’or­ga­ni­ser, en collaboration avec cer­tains jeunes ve­nus d’autres pays comme l’Aus­tra­lie, Sin­ga­pour et la Ma­lai­sie, des vi­sites à tra­vers le pays pour or­ga­ni­ser des spec­tacles de mu­sique com­bi­nés à l’en­sei­gne­ment du Sa­ha­ja Yo­ga. Nguyên Dang Hoàng Mai, elle, est née et a gran­di à Ha­noï. C’est éga­le­ment sur In­ter­net, en 2013, qu’elle s’est ini­tiée à cette pra­tique.

Le cours de Sa­ha­ja Yo­ga per­met de re­trou­ver un équi­libre dans la vie

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.