Les jeunes di­plô­més, ins­ti­ga­teurs du dé­ve­lop­pe­ment

Cinq ans après sa mise en route, le pro­jet d’envoi de 600 jeunes di­plô­més pour oc­cu­per le poste de vice-pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire com­mu­nal dans 64 dis­tricts dé­mu­nis du pays est une réus­site. Leurs com­pé­tences ont contri­bué à l’es­sor so­cio-éco­no­mique d

Le Courrier du Vietnam - - DOSSIER - HUONG LINH/CVN

En oc­tobre 2012, dans le cadre d’un pro­jet ex­pé­ri­men­tal, pas moins de 600 jeunes gens frais émou­lus de l’uni­ver­si­té ont été en­voyés pour as­su­mer la vi­ce­pré­si­dence d’un des Co­mi­tés po­pu­laires com­mu­naux ré­par­tis dans les 64 dis­tricts les plus dé­mu­nis du pays. Ces jeunes sont char­gés, en co­opé­ra­tion avec les au­to­ri­tés lo­cales et les ha­bi­tants, du dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique de la lo­ca­li­té. Ce pro­jet, ap­pe­lé «Pro­jet 600», a pour ob­jec­tif de les ai­der à ac­qué­rir ma­tu­ri­té et ex­pé­rience en étant confron­tés di­rec­te­ment à la réa­li­té du ter­rain.

Des jeunes is­sus de dif­fé­rentes fi­lières

Sont concer­nés les moins de 30 ans. La prio­ri­té est ré­ser­vée aux jeunes for­més dans l’économie, les sciences et tech­niques, la syl­vi­cul­ture et l’aqua­cul­ture..., en fonc­tion des be­soins réels des lo­ca­li­tés. Et ce sont les can­di­dats is­sus de ces dis­tricts dé­mu­nis qui sont choisis en prio­ri­té. Si, après leurs cinq an­nées de ser­vice, ils rendent un ex­cellent bi­lan, un poste plus éle­vé les at­ten­dra. Un fac­teur de mo­ti­va­tion sup­plé­men­taire. En cinq ans, le Pro­jet 600 a for­mé un corps de cadres qua­li­fiés pour les ré­gions re­cu­lées et en dif­fi­cul­tés, don­né lieu à des ini­tia­tives de consul­ta­tion, et pro­po­sé de nom­breux mo­dèles et sché­mas de dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique. S’ils sont is­sus de fi­lières dif­fé­rentes, ces jeunes cadres ont des points en com­mun : leur dé­ter­mi­na­tion à faire face et à sur­mon­ter les dif­fi­cul­tés, l’es­prit du bé­né­vo­lat ain­si que la vo­lon­té d’as­si­mi­ler et de s’in­té­grer à la culture lo­cale. Concrè­te­ment, 351 jeunes cadres ont pro­po­sé et mis en oeuvre

834 pro­grammes, plans et autres pro­jets de dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique, contri­buant à struc­tu­rer l’économie. Sur ce to­tal, 822 ont été bien éva­lués par les au­to­ri­tés et les ha­bi­tants lo­caux, comme par exemple le pro­jet de plan­ta­tion du gin­seng Ngoc Linh, pro­po­sé par Dinh Hông Thang, vice-pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire de la com­mune de Trà Linh, dis­trict de Nam Trà My, pro­vince de Quang Nam (Centre), le­quel a per­mis aux lo­caux de sor­tir de la pau­vre­té. Quant au pro­jet de construc­tion d’un sys­tème d’ap­pro­vi­sion­ne­ment en eau propre dans la com­mune de Ba Diên, dis­trict de Ba To, pro­vince de Quang Ngai (Centre), réa­li­sé par le vice-pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire com­mu­nal Nguyên Anh Khoa, il a contri­bué à faire re­cu­ler la der­ma­tose qui touche la po­pu­la­tion lo­cale. Par le biais de la mise en oeuvre des pro­grammes et ini­tia­tives, le Pro­jet 600 a contri­bué à éra­di­quer la mi­sère, in­ci­ter les ha­bi­tants à re­non­cer à des us et cou­tumes d’un autre âge tout en met­tant en avant leurs par­ti­cu­la­ri­tés cultu­relles, mais aus­si à re­voir les mé­thodes de pro­duc­tion pour ac­croître leurs re­ve­nus.

Des cadres nom­més en fonc­tion des be­soins

Lors d’une ré­cente confé­rence des­ti­née à dres­ser un bi­lan cinq ans après l’ins­tau­ra­tion du Pro­jet 600, le vice-Pre­mier mi­nistre Truong Hoà Binh a fait part de sa sa­tis­fac­tion : «Le pro­jet a ap­por­té aux jeunes di­plô­més des op­por­tu­ni­tés pour qu’ils puissent s’exer­cer et don­ner le meilleur d’eux-mêmes. Il a per­mis aus­si d’amé­lio­rer leurs com­pé­tences et de for­mer un corps de cadres qua­li­fiés, dy­na­miques et créa­tifs pour les ré­gions dé­mu­nies». Truong Hoà Binh a tou­te­fois dé­non­cé cer­taines la­cunes qui viennent quelque peu ter­nir le tableau. En pre­mier lieu, le fait que cer­taines au­to­ri­tés lo­cales né­gligent la for­ma­tion du corps de cadres à long terme ain­si que la no­mi­na­tion de ces jeunes à un poste à res­pon­sa­bi­li­tés. De plus, pour op­ti­mi­ser l’ap­port de ces der­niers, le vice-Pre­mier mi­nistre a de­man­dé au mi­nis­tère de l’In­té­rieur, aux mi­nis­tères et branches concer­nés ain­si qu’aux lo­ca­li­tés que la no­mi­na­tion des jeunes cadres se base sur les be­soins réels du dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique. En outre, il est im­por­tant de va­lo­ri­ser les po­ten­tiels des lo­ca­li­tés et de choi­sir mi­nu­tieu­se­ment les jeunes di­plô­més se­lon des cri­tères pré­cis que sont qua­li­fi­ca­tion pro­fes­sion­nelle, dy­na­misme et en­thou­siasme. Lors de cette confé­rence, les au­to­ri­tés des com­munes, dis­tricts et pro­vinces ont mon­tré les avan­tages et les dif­fi­cul­tés ob­ser­vés dans les ac­ti­vi­tés de pla­ni­fi­ca­tion, de no­mi­na­tion des jeunes cadres du pro­jet, puis pro­po­sé des so­lu­tions pour que le choix et l’envoi de ces der­niers dans les com­munes dé­mu­nies soient ef­fi­cace. «Il faut mettre l’ac­cent sur les be­soins réels des lo­ca­li­tés et don­ner la prio­ri­té aux meilleurs di­plô­més. Il est ain­si pri­mor­dial de pu­blier des po­li­tiques prio­ri­taires pour at­ti­rer les cadres et fonc­tion­naires au ni­veau du dis­trict et de la pro­vince dans les com­munes dé­mu­nies», a es­ti­mé le vice-pré­sident per­ma­nent du Co­mi­té po­pu­laire de la pro­vince de Quang Ngai, Dang Van Minh.

CTV/CVN

Dans le cadre du Pro­jet 600, les jeunes di­plô­més ont in­ci­té les ha­bi­tants à re­voir les mé­thodes de pro­duc­tion pour ac­croître leurs re­ve­nus.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.