POR­TRAIT

Pion­nière. La ca­pi­taine Dô Thi Hang Nga a été envoyée fin oc­tobre 2017 au Sou­dan du Sud dans le cadre des opé­ra­tions de main­tien de la paix de l’ONU. La pre­mière Viet­na­mienne à ac­com­plir cette mis­sion.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - HOÀNG PHUONG/CVN

La pre­mière Viet­na­mienne par­ti­ci­pant aux opé­ra­tions de main­tien de la paix de l’ONU

Dô Thi Hang Nga ef­fec­tue de­puis fin oc­tobre 2017 un man­dat de 12 mois au sein des opé­ra­tions de main­tien de la paix de l’ONU au Sou­dan du Sud. Née en 1981, cette Ha­noïenne est en­trée dans l’ar­mée en 2004 ; et huit ans plus tard, elle est de­ve­nue of­fi­cier. Membre du Centre de main­tien de la paix du Viet­nam, elle est la pre­mière femme sol­dat du Viet­nam à avoir l’hon­neur de par­ti­ci­per aux opé­ra­tions onu­siennes de main­tien de la paix. D’après le gé­né­ral de corps d’ar­mée Nguyên Chi Vinh, vice-mi­nistre de la Dé­fense, la pré­sence d’une femme té­moigne de l’ef­fi­ca­ci­té de la po­li­tique d’égalité des sexes du Viet­nam et af­firme éga­le­ment le rôle du “beau sexe” dans les af­faires in­ter­na­tio­nales. “Elle montre aus­si la vo­lon­té du Par­ti et de l’État viet­na­miens de re­haus­ser le rôle de la femme en termes d’édi­fi­ca­tion et de dé­fense na­tio­nales”, a-t-il es­ti­mé. Nguyên Chi Vinh a de­man­dé à Dô Thi Hang Nga de co­opé­rer étroi­te­ment avec ses col­lègues étran­gers pour ac­com­plir sa mis­sion, de se do­ter de connais­sances, de res­pec­ter les rè­gle­ments de l’ONU ain­si que de dé­mon­trer les ca­pa­ci­tés des sol­dats viet­na­miens.

Une “am­bas­sa­drice” de la paix

Avant son dé­part au Sou­dan du Sud, la ca­pi­taine pre­nait en charge les tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion au Centre de main­tien de la paix du Viet­nam. Bien que cette Ha­noïenne n’ait

ja­mais vé­cu d’ex­pé­riences quo­ti­diennes et pro­fes­sion­nelles dif­fi­ciles, elle s’est ins­crite aux opé­ra­tions onu­siennes de main­tien de la paix au Sou­dan du Sud, un des pays les plus pauvres du monde. En tant qu’of­fi­cier de sur­veillance des ac­ti­vi­tés mi­li­taires, Dô Thi Hang Nga est char­gée de faire la syn­thèse de do­cu­ments, de mettre à jour les cartes des opé­ra­tions, d’as­su­rer une per­ma­nence au Centre opé­ra­tion­nel et au Quar­tier gé­né­ral de la mis­sion. Elle s’oc­cupe éga­le­ment de pré­pa­rer des rap­ports spé­ciaux, d’in­for­mer les ser­vices com­pé­tents des in­ci­dents sur­ve­nus… En bref, Hang Nga est res­pon­sable de 12-15 tra­vaux de la Mis­sion au Sou­dan du Sud. D’après elle, il s’agit certes d’une mis­sion pas­sion­nante mais lourde, même pour un homme. “Afin de bien rem­plir ma mis­sion et d’as­su­rer mon adap­ta­tion, des ex­perts onu­siens m’ont trans­mis de nom­breuses connais­sances. C’est la pre­mière fois qu’une femme sol­dat viet­na­mienne est en mis­sion au Sou­dan du Sud. Heu­reu­se­ment, je tra­vaille avec deux col­lègues pa­kis­ta­naises. Je vais es­sayer de me mon­trer à la hau­teur de ma mis­sion“, a-t-elle dit. Pen­dant deux ans avant son dé­part au Sou­dan du Sud, la ca­pi­taine Dô Thi Hang Nga a été envoyée en for­ma­tion au Sri Lan­ka, en Chine, aux PaysBas, en Ré­pu­blique de Co­rée…, afin d’en­ri­chir ses ex­pé­riences pro­fes­sion­nelles. “Outre le per­fec­tion­ne­ment de ma pra­tique de l’an­glais, j’ai l’in­ten­tion d’ap­prendre l’arabe, une langue très par­lée au Sou­dan du Sud, pour dé­cou­vrir la culture de ce pays et ren­for­cer mes échanges avec la po­pu­la­tion lo­cale“, a ex­pli­qué l’of­fi­cière. Le co­lo­nel Hoàng Kim Phung, di­rec­teur du Centre de main­tien de la paix du Viet­nam, re­le­vant du mi­nis­tère de la Dé­fense, a in­for­mé qu’en trois ans de par­ti­ci­pa­tion aux opé­ra­tions de main­tien de la paix de l’ONU, le Viet­nam avait en­voyé 20 sol­dats en Afrique cen­trale et au Sou­dan du Sud. Vu Anh Quang, chef du Dé­par­te­ment char­gé des or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales du mi­nis­tère des Af­faires étran­gères, a pour sa part sou­li­gné que la par­ti­ci­pa­tion viet­na­mienne contri­bue­rait à l’in­ten­si­fi­ca­tion des re­la­tions tra­di­tion­nelles entre le Viet­nam et les pays afri­cains, au dé­ve­lop­pe­ment des po­li­tiques ex­té­rieures orien­tées vers la paix et la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale.

TP/CVN

La ca­pi­taine Dô Thi Hang Nga.

TP/CVN

La ca­pi­taine Dô Thi Hang Nga et ses col­lègues prennent la pose dans le cadre d’une for­ma­tion au main­tien de la paix de l’ONU.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.