Vive la langue fran­çaise et la co­opé­ra­tion fran­co­phone !

Pla­cée sous le thème “La langue fran­çaise, notre trait d’union pour agir”, la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la Francophonie 2018 a été fê­tée en grande pompe un peu par­tout dans l’en­semble du pays. Tour d’ho­ri­zon.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - VÂN ANH - HÔNG ANH TRUONG GIANG/CVN

La cé­lé­bra­tion of­fi­cielle de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la Francophonie a eu lieu le 16 mars à Ha­noï. Elle a été or­ga­ni­sée par le mi­nis­tère viet­na­mien des Af­faires étran­gères (AE), l’Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale de la Francophonie (OIF), le Groupe des am­bas­sades, dé­lé­ga­tions et ins­ti­tu­tions fran­co­phones au Viet­nam (GADIF). Un évè­ne­ment qui nous per­met de té­moi­gner “notre at­ta­che­ment aux nobles va­leurs vé­hi­cu­lées par une belle langue que nous ai­mons : le fran­çais”, comme l’a af­fir­mé le vice-mi­nistre des AE, Hà Kim Ngoc. Ada­ma Ouane, ad­mi­nis­tra­teur de l’OIF, a mis l’ac­cent sur l’im­por­tance de la Francophonie : “De­puis le 20 mars 1970, an­née de sa créa­tion, la Francophonie in­ter­gou­ver­ne­men­tale est une aven­ture hu­maine qui s’est

rap­pro­chée de son ob­jec­tif de ras­sem­bler dans une même com­mu­nau­té les peuples unis par le fran­çais”. À cette oc­ca­sion, le GADIF a re­mis, comme chaque an­née de­puis 2008, le Prix d’Hon­neur et le Prix Jeu­nesse de la Francophonie. Les lau­réats sont res­pec­ti­ve­ment Trinh Van Minh, an­cien doyen du Dé­par­te­ment de ges­tion de l’édu­ca­tion de l’Uni­ver­si­té de l’édu­ca­tion (Uni­ver­si­té na­tio­nale de Ha­noï) ; et Trân Thi Nguyên Ny, en­sei­gnante-cher­cheuse à la Fa­cul­té d’odon­to-sto­ma­to­lo­gie de l’Uni­ver­si­té de mé­de­cine et de phar­ma­cie de Hô Chi MinhVille. La fête “Cou­leurs cultu­relles”, or­ga­ni­sée le 17 mars par les pro­fes­seurs et étu­diants du Dé­par­te­ment de fran­çais de l’Uni­ver­si­té de langues et d’études in­ter­na­tio­nales, re­le­vant de l’Uni­ver­si­té na­tio­nale de Ha­noï (ULEI-UNH), a consti­tué, quant à elle, une vé­ri­table jour­née fes­tive à l’at­ten­tion de tous les fran­co­phones. Cette ma­ni­fes­ta­tion est de­ve­nue de­puis ces der­nières an­nées une ac­ti­vi­té an­nuelle du­dit Dé­par­te­ment pour cé­lé­brer la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la Francophonie. Pour cette 4e édi­tion, les pro­fes­seurs et étu­diants ont mis en place une am­biance dé­ten­due et no­tam­ment un es­pace pu­re­ment fran­co­phone où les jeunes viet­na­miens et étran­gers ont pu se ren­con­trer et par­ta­ger leur pas­sion pour la langue de Mo­lière et la di­ver­si­té cultu­relle au sein de la com­mu­nau­té fran­co­phone au Viet­nam. “Notre fête est ef­fec­ti­ve­ment ho­no­rée de votre pré­sence, une pré­sence hau­te­ment si­gni­fi­ca­tive, qui illustre par­fai­te­ment le mes­sage de la Francophonie pour cette an­née - La langue fran­çaise, notre trait d’union pour agir”, a af­fir­mé Nguyên Xuân Long, vice-pré­sident de l’ULEI-UNH, en re­mer­ciant la par­ti­ci­pa­tion cha­leu­reuse des am­bas­sades et des ins­ti­tu­tions fran­co­phones au Viet­nam à la fête “Cou­leurs cultu­relles”.

Ma­ni­fes­ta­tions dans le Sud

À Hô Chi Minh-Ville, en­vi­ron 4.000 fran­co­phones ont par­ti­ci­pé à la Fête de la Francophonie, te­nue le 18 mars au Jar­din bo­ta­nique de la ville. L’évé­ne­ment s’est vu ho­no­ré de la pré­sence d’Ada­ma Ouane, ad­mi­nis­tra­teur de l’OIF. D’après lui, les fes­ti­vi­tés en l’hon­neur de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la Francophonie

ont pour ob­jec­tif de “cé­lé­brer la langue fran­çaise, son gé­nie, sa créa­ti­vi­té in­fi­nie et ses va­leurs de paix, de so­li­da­ri­té, d’éga­li­té et de res­pect de la di­ver­si­té cultu­relle”. “Je pro­fite de cette oc­ca­sion pour faire pas­ser un mes­sage d’ami­tié aux Viet­na­miens qui, par leurs dé­marches, per­mettent à la langue fran­çaise de vivre et de se dé­ve­lop­per dans le pays”, a-t-il dé­cla­ré. Cette an­née, Bên Tre a eu l’hon­neur d’or­ga­ni­ser, les 10 et 11 mars, la 21e édi­tion de la Fête de la Francophonie dans le del­ta du Mé­kong. Un en­semble de spec­tacles a été in­ter­pré­té par des élèves et étu­diants fran­co­phones ve­nus d’une

quin­zaine d’éta­blis­se­ments de la ré­gion. “Ces der­nières an­nées, les bourses d’études oc­troyées par le gou­ver­ne­ment fran­çais aux étu­diants viet­na­miens et l’en­voi de sta­giaires, de bé­né­voles fran­çais et fran­co­phones au Viet­nam ont contri­bué à sti­mu­ler l’en­thou­siasme au­tour de l’ap­pren­tis­sage du fran­çais”, a dé­cla­ré le Dr Nguyên Van Huân, di­rec­teur ad­joint du Ser­vice de l’édu­ca­tion et de la for­ma­tion de Bên Tre. Ce­pen­dant, se­lon lui, dans le contexte où l’an­glais do­mine le

monde pro­fes­sion­nel, “il fau­dra da­van­tage d’aides, de com­pré­hen­sion, d’échanges, d’ex­per­tise comme d’in­ves­tis­se­ments pour pro­mou­voir l’en­sei­gne­ment et l’ap­pren­tis­sage du et en fran­çais”. “Le fran­çais, langue de com­mu­ni­ca­tion in­ter­na­tio­nale et langue cultu­relle, au­ra cer­tai­ne­ment une place de choix dans le coeur des élèves et étu­diants”, a es­ti­mé Nguyên Huu Phuoc, vi­ce­pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire pro­vin­cial de Bên Tre. “Mais pour ce­la, il fau­dra da­van­tage de sou­tiens des par­te­naires et or­ga­ni­sa­tions fran­co­phones”, a-t-il conclu.

Van Diêp/VNA/CVN

La Jour­née in­ter­na­tio­nale de la Francophonie a été fê­tée le 16 mars à Ha­noï.

Truong Giang/ CVN

Lors de la Fête de la Francophonie, te­nue le 18 mars à Hô Chi MinhVille.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.