La mai­son longue tra­di­tion­nelle des Êdê

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - TEXTE ET PHO­TOS : HÀ THANH/DTMN/CVN

La mai­son tra­di­tion­nelle des Êdê est un ou­vrage ar­chi­tec­tu­ral ex­cep­tion­nel, re­flé­tant la vie quo­ti­dienne et spi­ri­tuelle de cette eth­nie mi­no­ri­taire. Il s’agit d’un édi­fice al­lon­gé en bois et en bam­bou, avec une toi­ture de chaume par­ti­cu­liè­re­ment épaisse. La bâ­tisse est di­vi­sée en deux par­ties. La pre­mière, ap­pe­lée Gah, cor­res­pond au “sa­lon” ; c’est le lieu où l’on se réunit. On y trouve le plus sou­vent des ta­bou­rets ré­ser­vés aux hôtes, aux in­vi­tés, des ca­na­pés Kpan, des gongs et une cui­sine. L’autre par­tie, ap­pe­lée Ôk, com­prend la cui­sine com­mune et les chambres. La mai­son tra­di­tion­nelle des Êdê est le lieu de vie de toute la grande fa­mille ma­tri­li­néaire. Elle est éten­due quand une femme se ma­rie. Ac­tuel­le­ment, avec le dé­ve­lop­pe­ment du pays, des mai­sons “mo­dernes” sont ap­pa­rues jusque dans les vil­lages re­cu­lés. Ce­pen­dant, la mai­son longue tra­di­tion­nelle est en­core pré­ser­vée par les Êdê.

Mai­son longue cen­te­naire au vil­lage de K’Mrong B, à Buôn Ma Thuôt, ca­pi­tale de la pro­vince de Dak Lak

An­ciens jarres dans la mai­son longue.

Un coin de la

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.