Une stra­té­gie fruc­tueuse pour le dé­ve­lop­pe­ment des sports

Après près de huit ans de mise en oeuvre de la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment de l’édu­ca­tion phy­sique et des sports du Viet­nam 2010-2020, le sec­teur a ob­te­nu des ré­sul­tats en­cou­ra­geants.

Le Courrier du Vietnam - - DOSSIER - PHUONG NGA/CVN

L’an­née 2017 reste une an­née de ré­fé­rence du sport viet­na­mien au re­gard des per­for­mances no­tables de ses ath­lètes de haut ni­veau. Ce suc­cès dé­coule prin­ci­pa­le­ment des po­li­tiques me­nées par le Par­ti et l’État ayant mis en place un en­vi­ron­ne­ment fa­vo­rable à la mon­tée en puis­sance des cham­pions viet­na­miens.

Une stra­té­gie à long terme

Le Pre­mier mi­nistre a si­gné le 3 dé­cembre 2010 la dé­ci­sion N°2198 adop­tant la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment de l’édu­ca­tion phy­sique et des sports du Viet­nam 2010-2020. L’ob­jec­tif fixé à “mi-man­dat”, pour 2015 donc, était de pous­ser 28% de la po­pu­la­tion à pra­ti­quer une ac­ti­vi­té phy­sique ré­gu­lière. Ce taux de­vra être por­té à 33% en 2020, ce qui pa­raît fai­sable. Cette stra­té­gie en­cou­rage éga­le­ment l’édu­ca­tion phy­sique et spor­tive dans les écoles, les uni­ver­si­tés mais aus­si dans les quar­tiers et les zones in­dus­trielles. En ce qui concerne le sport de haut ni­veau, le Viet­nam de­vra res­ter par­mi les trois plus grandes na­tions d’Asie du Sud-Est. En 2020, date des 32es Jeux olym­piques (JO) à To­kyo (Ja­pon), l’idéal se­rait d’en­voyer une dé­lé­ga­tion de 45 spor­tifs ayant ob­te­nu leur billet “à la ré­gu­lière”, suite aux com­pé­ti­tions qua­li­fi­ca­tives. Un pa­ri d’une toute autre en­ver­gure. La stra­té­gie in­siste éga­le­ment sur le dé­ve­lop­pe­ment de cer­tains do­maines spor­tifs dé­lais­sés en pa­ral­lèle à l’in­ves­tis­se­ment dans les in­fra­struc­tures et équi­pe­ments afin que le Viet­nam soit en me­sure d’ac­cueillir de grandes com­pé­ti­tions in­ter­na­tio­nales. La stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment de l’édu­ca­tion phy­sique et des sports au Viet­nam 2010-2020 est res­sen­tie comme un nou­veau

“vent” contri­buant à amé­lio­rer le pres­tige du sport na­tio­nal sur

la scène in­ter­na­tio­nale. “En vue de grandes échéances, de­puis 2011, le sec­teur spor­tif s’est concen­tré sur les dis­ci­plines fi­gu­rant dans le ca­len­drier de com­pé­ti­tions aux JO ou Jeux asia­tiques (ASIAD). Les meilleurs élé­ments des dis­ci­plines où le pays peut pré­tendre ri­va­li­ser au ni­veau in­ter­na­tio­nal comme ath­lé­tisme, na­ta­tion, tir, hal­té­ro­phile, taek­won­do, ten­nis de table, ka­ra­té, foot­ball, vol­ley­ball, échecs… ont été for­més et en­voyés à l’étran­ger pour des stages d’en­traî­ne­ment”, a dé­voi­lé Vuong Bich Thang, chef du Dé­par­te­ment gé­né­ral

de l’édu­ca­tion phy­sique et des sports.

Un “car­ton” dans les dis­ci­plines olym­piques

Grâce à la­dite stra­té­gie, le sport viet­na­mien a en­re­gis­tré de pre­miers signes po­si­tifs et je­té une base so­lide pour son dé­ve­lop­pe­ment fu­tur. D’abord, les 28es Jeux d’Asie du Sud-Est (SEA Games), dis­pu­tés en 2015 à Sin­ga­pour, ont été l’oc­ca­sion de nom­breuses per­for­mances in­édites : le Viet­nam y a rem­por­té 186 mé­dailles (73 d’or, 53 d’ar­gent et 60 de bronze), se clas­sant troi­sième de la com­pé­ti­tion ré­gio­nale. De plus, par­mi ses mé­dailles d’or, plus de 85% ont été rem­por­tées dans des dis­ci­plines olym­piques. En 2016, le pays a ac­cueilli une sé­rie de bonnes nou­velles, comme la qua­li­fi­ca­tion de 23 Viet­na­miens aux JO de Rio de Ja­nei­ro au Bré­sil. C’est lors de cet évé­ne­ment que le ti­reur Hoàng Xuân Vinh a en­ta­mé la mois­son 2016 du sport viet­na­mien, avec un titre olym­pique, une grande pre­mière, au tir au pis­to­let à 10 m et, en bo­nus, l’ar­gent au tir à 50 m, tou­jours au pis­to­let. Ins­pi­rée par les per­for­mances du ti­reur, la dé­lé­ga­tion viet­na­mienne han­di­sport a elle aus­si ob­te­nu d’ex­cel­lents ré­sul­tats aux Jeux pa­ra­lym­piques 2016, tou­jours dans la somp­tueuse ci­té bré­si­lienne, avec une mé­daille d’or, une d’agent et deux de bronze. Les ar­ti­sans de ces ré­sul­tats étaient les dy­na­mo­philes (force ath­lé­tique) Lê Van Công (-49kg hommes, or), Dang Thi Linh Phuong (-50kg, bronze), le pa­ra­na­geur Vo Thanh Tùng (ca­té­go­rie S5, ar­gent), le lan­ceur de ja­ve­lot Cao Ngoc Hùng (ca­té­go­rie F57, bronze). En 2017, aux SEA Games 29 or­ga­ni­sés en Ma­lai­sie, avec 17 mé­dailles d’or, 11 d’ar­gent et 6 de bronze, les ath­lètes viet­na­miens ont écrit une nou­velle page de l’his­toire de ces jeux, en pre­nant la tête du clas­se­ment par na­tions, de­vant la Thaï­lande, connue pour être sans ri­val de­puis 1989. De plus, ce­rise sur le gâ­teau, le dé­but de 2018 au­ra vu l’équipe de foot­ball mas­cu­line des moins de 23 ans (U23) faire vi­brer les sup­por­ters viet­na­miens en dé­cro­chant avec brio le titre de vice-cham­pion de la Coupe d’Asie des na­tions U23 2018 or­ga­ni­sée en Chine. “Avant le lan­ce­ment de la stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment de l’édu­ca­tion phy­sique et des sports du Viet­nam jus­qu’en 2020, le sec­teur spor­tif était pa­ra­ly­sé dans une lo­gique de sub­ven­tions im­mo­bi­liste qui ten­dait à trans­for­mer les cham­pions en ren­tiers. De ce fait, au­cune me­sure ne per­met­tait d’at­ti­rer des pro­fes­sion­nels et le manque de com­pé­ti­tions ne per­met­tait pas de faire émer­ger des cham­pions de poin­ture in­ter­na­tio­nale. De plus, les règles de re­cru­te­ment des ath­lètes étran­gers pour les équipes spor­tives na­tio­nales n’étaient pas en phase avec le dé­ve­lop­pe­ment réel du sport pro­fes­sion­nel”, a ex­pli­qué Vuong Bich Thang. Dans le cadre de la mise en oeuvre de cette stra­té­gie, les ins­tances spor­tives ont ré­vi­sé les po­li­tiques de ré­mu­né­ra­tion, de gra­ti­fi­ca­tion, d’évo­lu­tion de car­rière et de dis­tinc­tion, en par­ti­cu­lier pour les spor­tifs et en­traî­neurs ob­te­nant des ré­sul­tats sa­tis­fai­sants. Elles ont, en outre, cher­ché à pro­fes­sion­na­li­ser le sport tout en agis­sant au plus haut ni­veau ad­mi­nis­tra­tif afin de pro­vo­quer l’adhé­sion de la po­pu­la­tion aux ligues spor­tives na­tio­nales. Dans le pro­lon­ge­ment de cette ten­dance, elles ont en­cou­ra­gé les as­so­cia­tions et en­tre­prises à in­ves­tir ou à par­rai­ner le sport, mul­ti­plier les échanges et ren­for­cer les di­verses formes de co­opé­ra­tion afin de sol­li­ci­ter da­van­tage d’as­sis­tances fi­nan­cières mais aus­si tech­niques au ser­vice du dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur spor­tif.

Quôc Khanh/ VNA/CVN

Hoàng Xuân Vinh.

Xuân Du/ CVN/VNA

L’ath­lé­tisme fait par­tie des dis­ci­plines cibles bé­né­fi­ciant le plus de la po­li­tique d’in­ves­tis­se­ment ap­pli­quée par les ins­tances spor­tives na­tio­nales.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.