Près de 12.000 es­pèces ma­rines au Viet­nam

Les scien­ti­fiques ont re­cen­sé près de 12.000 es­pèces ani­males et vé­gé­tales à tra­vers une étude sur les res­sources ma­rines du pays.

Le Courrier du Vietnam - - SOCIÉTÉ -

Plus de 2.000 es­pèces de pois­sons, près de 6.000 d’ani­maux ben­thiques, 653 d’algues, 5 de tor­tues, 12 de ser­pents de mer… Ces sta­tis­tiques pré­le­vées d’une étude, réa­li­sée par les scien­ti­fiques au cours de trois pé­riodes (avant 1954, de 1954 à 1975 et de 1976 à au­jourd’hui), ont mon­tré que la faune et la flore ma­rines viet­na­miennes sont di­ver­si­fiées. Cette étude a no­tam­ment per­mis de dé­ter­mi­ner les ré­serves et la po­ten­tia­li­té d’ex­ploi­ta­tion de plu­sieurs groupes de créa­tures ma­rines à haute va­leur éco­no­mique telles que pois­son, cre­vette et seiche.

Les éco­sys­tèmes ma­rins en re­cherche

Les ré­serves de pois­sons ben­thiques et pé­la­giques sont com­prises entre 3 mil­lions et 3,5 mil­lions de tonnes, avec un po­ten­tiel d’ex­ploi­ta­tion de 1,5 à 1,7 mil­lion de tonnes. Se­lon le Pro­fes­seur-Doc­teur Dô Công Thung, de l’Ins­ti­tut des res­sources na­tu­relles et de l’en­vi­ron­ne­ment ma­rin, cette étude fait par­tie d’un pro­gramme de re­cherche sur les éco­sys­tèmes ma­rins qui a per­mis de four­nir une vi­sion glo­bale et com­plète de l’état des zones cô­tières. Il a auss­si ai­dé à étu­dier les chan­ge­ments­dans­le­sé­co­sys­tèmes tels que em­bou­chures de ri­vières, man­groves, la­gons, ré­cifs co­ral­liens, her­biers ma­rins et ma­rais cô­tiers. Il s’agit de bases im­por­tantes pour éla­bo­rer des plans de dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique dans les zones cô­tières, et sur­tout de dé­ve­lop­pe­ment

Nguyên Thanh/VNA/CVN

La faune ma­rine viet­na­mienne est di­ver­si­fiée.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.