Un pro­jet de pein­tures mu­rales à Quang Binh

Le village de pê­cheurs de Canh Duong, à Quang Binh (Centre), gra­ve­ment dé­vas­té par le ty­phon Dok­su­ri en oc­tobre der­nier, se mé­ta­mor­phose pour re­naître de ses cendres grâce à un pro­jet de fresques en 3D.

Le Courrier du Vietnam - - CULTURE - THÚY HÀ/CVN

Res­tau­rer l’as­pect co­lo­ré du village de Canh Duong fait par­tie du pro­jet “Fresque de l’ave­nir”. Les tra­vaux de création de pein­tures mu­rales dans le village ont été ache­vés dé­but mars. Lan­cé le 31 jan­vier, ce pro­jet a vu la par­ti­ci­pa­tion de 15 jeunes peintres vo­lon­taires ve­nus de dif­fé­rentes lo­ca­li­tés du pays comme Ha­noï, Lào Cai (Nord), Thanh Hoa, Quang Binh (Centre), Hô Chi Minh-Ville (Sud)... Ces pas­sion­nés ont créé 30 pein­tures mu­rales en trois di­men­sions (3D) sur di­vers thèmes : la pêche, l’amour des ha­bi­tants pour les ba­leines, les dau­phins et autres ani­maux ma­rins.

Dé­ve­lop­per le tou­risme lo­cal

“Le pro­jet de­vrait contri­buer à la promotion du tou­risme lo­cal en at­ti­rant des vi­si­teurs de la ré­gion et en ap­por­tant de la cou­leur au village”, a in­di­qué l’ar­chi­tecte Nguyên Viêt Dung, né en 1984, res­pon­sable du groupe de jeunes peintres char­gé du pro­jet “Fresque de l’ave­nir”. Les au­to­ri­tés de Quang Binh pré­voient d’ins­crire le village par­mi les des­ti­na­tions les plus pri­sées de la pro­vince. Ngô Thi Toan, une vil­la­geoise, a ain­si té­moi­gné que les pein­tures mu­rales avaient illu­mi­né son village en at­ti­rant de nom­breux vi­si­teurs : “Je ne croyais pas dans la trans­for­ma­tion du village. Pour­tant, ces der­niers jours, des étran­gers sont ve­nus louer un logement. J’es­père que l’éco­no­mie lo­cale se dé­ve­lop­pe­ra de jour en jour”. “De­puis plu­sieurs gé­né­ra­tions, les ha­bi­tants ne connaissent que la pêche. Per­sonne ne pense que le village peut de­ve­nir un site tou­ris­tique. Pro­chai­ne­ment, nous al­lons étu­dier des fa­çons d’at­ti­rer les voya­geurs. Je conti­nue­rai d’al­ler à la pêche mais ma femme et mes en­fants fe­ront mar­cher le tou­risme lo­cal. Ma mai­son de­vien­dra un +ho­mes­tay+”, a confié avec joie le pê­cheur Vo Sy Dung. Cao Quy Hà, vice-pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire de la com­mune de Canh Duong, a ex­pli­qué que les pein­tures mu­rales sur la route prin­ci­pale me­nant à la plage lo­cale avaient pour but de gar­der les vi­si­teurs plus long­temps sur le site. “Les ha­bi­tants de la com­mune ap­pré­cient ces oeuvres ain­si que le plan tou­ris­tique des au­to­ri­tés lo­cales”, a-t-il es­ti­mé. Canh Duong est le sep­tième pro­jet de ce type dans le pays, der­rière les vil­lages de Tam Thanh et Tam Hai à Quang Nam, Ganh Yên à Quang Ngai (Centre), Cao Lanh à Dông Thap (Sud), les rues Hô Tùng Mâu et Phùng Hung à Ha­noï.

Tin Tuc/CVN

Dau­phins et ba­teau re­pré­sen­tés par une pein­ture mu­rale dans le village de Canh Duong.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.