La na­geuse Phuong Trâm at­tend le beau temps après la pluie

Nguyên Diêp Phuong Trâm, long­temps com­pa­rée à la na­geuse N°1 du Viet­nam, Nguyên Thi Anh Viên, passe par une étape dif­fi­cile. En cause: elle est ac­tuel­le­ment en conva­les­cence.

Le Courrier du Vietnam - - LA UNE - PHUONG NGA/CVN

Il y a quelques an­nées, Phuong Trâm était une star de la na­ta­tion viet­na­mienne, avec sa col­lec­tion de mé­dailles d’or gla­nées lors de di­verses com­pé­ti­tions na­tio­nales et in­ter­na­tio­nales. En 2014, elle avait ra­flé quatre mé­dailles d’or et bat­tu dans le même temps trois re­cords d’Asie du Sud-Est lors des cham­pion­nats ju­niors de na­ta­tion d’Asie du Sud-Est dans la ca­té­go­rie des moins de 13 ans. Et un an plus tard, elle connut un suc­cès sans pré­cé­dent puis­qu’elle rem­por­ta au to­tal 13 mé­dailles, dont neuf d’or, lors de l’édi­tion 2015 de ces mêmes cham­pion­nats, avec cinq re­cords à la clé dans dif­fé­rentes épreuves chez les 14-15 ans. Mieux en­core, la jeune na­geuse ori­gi­naire de Hô Chi Minh-Ville a dé­cro­ché trois mé­dailles d’or lors de di­vers cham­pion­nats ju­niors d’Asie. Dang Anh Tuân, en­traî­neur de Nguyên Thi Anh Viên, la N°1 viet­na­mienne, ne cache pas son éton­ne­ment. “Quand elle avait 14 ans, Anh Viên était moins per­for­mante que Phuong Trâm”, se jus­ti­fie-t-il.

Des in­ves­tis­se­ments mas­sifs

Le res­pon­sable voit en Phuong Trâm une fu­ture grande na­geuse. Rai­son pour la­quelle, elle a été en­voyée aux États-Unis pour suivre un stage d’en­traî­ne­ment de longue du­rée. La jeune fille s’est clas­sée dans la liste des

spor­tifs bé­né­fi­ciant de la po­li­tique d’in­ves­tis­se­ment ap­pli­quée par les ins­tances spor­tives na­tio­nales dans l’op­tique de don­ner toutes les chances pos­sibles aux es­poirs viet­na­miens de briller au plus haut ni­veau. Mal­heu­reu­se­ment, l’étoile mon­tante de la na­ta­tion viet­na­mienne s’est gra­ve­ment bles­sée en s’en­traî­nant aux États-Unis. Elle a dû re­tour­ner au pays et a main­te­nant be­soin de soins spé­cia­li­sés pour l’ai­der à mieux ré­cu­pé­rer. Pour l’heure, elle s’exerce au Centre des sports aqua­tiques de Yêt Kiêu à Hô Chi MinhVille, sous la tu­telle du coach Pham Viêt Nam, qui a for­mé des na­geurs viet­na­miens très connus comme Lâm Quang Nhât et Trân Duy Khôi. “Phuong Trâm semble un peu plus épa­nouie et sou­riante de­puis un mois. Au­pa­ra­vant, une fois les séances d’en­traî­ne­ment ter­mi­nées, elle s’as­seyait seule et ne par­lait à per­sonne”, par­tage Pham Viêt Nam. Il fait sa­voir que le Centre des sports aqua­tiques de Yêt Kiêu a ac­cueilli Phuong Trâm dé­but 2018 pour s’y en­traî­ner. Les res­pon­sables ont dé­ter­mi­né que c’était un cas dif­fi­cile en rai­son de graves bles­sures au dos ayant tou­ché les nerfs. Par consé­quent, le coach Pham Viêt Nam a dû tra­vailler très pa­tiem­ment avec le mé­de­cin trai­tant pour éla­bo­rer des mé­thodes d’en­traî­ne­ment adap­tées à sa conva­les­cence et à sa ré­édu­ca­tion.

Re­cu­ler pour mieux sau­ter

“Ces der­niers temps, elle souffre moins et son état mo­ral s’est net­te­ment amé­lio­ré. J’ai donc aug­men­té l’in­ten­si­té des exer­cices quo­ti­diens. Le poids de Phuong Trâm est pas­sé de 65 kg à 61 kg, lui for­geant un corps plus to­nique et lé­ger”, se

ré­jouit-il. Et de pour­suivre : “Je ne met­trai pas de pres­sion sur Phuong Trâm parce qu’elle est en­core fra­gile. Elle par­ti­ci­pe­ra à quelques tour­nois. Puis, je vais éla­bo­rer un nou­veau plan pour elle”. L’ob­jec­tif est clair: Phuong Trâm pour­ra prendre part à quelque sept épreuves des Cham­pion­nats d’Asie du Sud-Est 2018 pré­vus en juillet pro­chain. Pour l’heure, elle est re­mise à plus de 60%. Après le grand choc, Phuong Trâm est plus calme, car elle com­prend l’im­por­tance d’être pa­tiente pour bien se ré­ta­blir. Il faut dé­sor­mais ren­for­cer la confiance de la jeune fille. “Ac­tuel­le­ment, je ne pense pas conti­nuer mon stage aux ÉtatsU­nis. Mon but est de dé­ployer tous mes ef­forts en vue de pra­ti­quer à nou­veau la na­ta­tion”, confiet-elle. D’après Mai Bá Hùng, di­rec­teur ad­joint du Ser­vice de la cul­ture et des sports de Hô Chi MinhVille, Phuong Trâm fait en­core par­tie des spor­tifs bé­né­fi­ciant des in­ves­tis­se­ments à long terme de la mé­ga­pole du Sud. “Nous sui­vons tou­jours son pro­ces­sus de ré­ha­bi­li­ta­tion à tra­vers le rap­port de l’en­traî­neur Pham Viêt Nam. Ce­la nous per­met d’éla­bo­rer des stra­té­gies ap­pro­priées et op­por­tunes. Nous avons fixé l’ob­jec­tif pour elle et son en­traî­neur en 2018: se concen­trer sur l’en­traî­ne­ment en ré­adap­ta­tion afin de pou­voir par­ti­ci­per aux Jeux spor­tifs na­tio­naux pré­vus en no­vembre pro­chain”, dé­clare-t-il.

Kha Hoa/CVN

Phuong Trâm a hé­ri­té d’un don pour de­ve­nir une ex­cel­lente na­geuse, no­tam­ment sur courte dis­tance.

CTV/CVN

Phuong Trâm sou­haite faire son re­tour à la com­pé­ti­tion plus forte que ja­mais.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.