Des nou­veau­tés dans la ré­forme sa­la­riale

Le Co­mi­té cen­tral du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam (XIIe exer­cice) a adop­té mi-mai les ré­so­lu­tions sur cer­tains pro­jets, dont la ré­forme sa­la­riale pour les cadres, fonc­tion­naires de l’État, les forces ar­mées et les em­ployés.

Le Courrier du Vietnam - - SOCIÉTÉ - THU HÀ NGÔ/CVN

La po­li­tique sa­la­riale consti­tue un vo­let im­por­tant du sys­tème de po­li­tiques so­cio-éco­no­miques”, a sou­li­gné le se­cré­taire gé­né­ral du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam (PCV), Nguyên Phu Trong, lors du 7e plé­num du Co­mi­té cen­tral du PCV (XIIe exer­cice) qui s’est dé­rou­lé du 7 au 12 mai à Ha­noï. “Elle est étroi­te­ment liée à l’éco­no­mie, au mar­ché de l’em­ploi et à la vie des sa­la­riés, contri­buant à l’édi­fi­ca­tion d’un sys­tème po­li­tique simple mais per­for­mant, transparent, ain­si qu’à la lutte contre la cor­rup­tion”, a-t-il ajou­té. Le ré­gime sa­la­rial du pays a connu quatre ré­formes. Mal­gré de bons ré­sul­tats, il existe en­core des ques­tions à ré­soudre. L’ob­jec­tif de ce nou­veau pro­jet est d’édi­fier un sys­tème na­tio­nal de sa­laire mo­derne, transparent, ef­fi­cace et ré­pon­dant à la réa­li­té du pays. Pa­ral­lè­le­ment, il dé­ter­mine que le sa­laire de­vra être le re­ve­nu prin­ci­pal qui per­met­tra aux tra­vailleurs de cou­vrir leurs dé­penses vi­tales, contri­buant à éle­ver le ren­de­ment, la qua­li­té des res­sources hu­maines, à as­su­rer l’éga­li­té so­ciale et à ac­cé­lé­rer le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du pays.

De nou­velles grilles des salaires

Con­crè­te­ment, en 2021, un nou­veau ré­gime sa­la­rial se­ra ap­pli­qué aux cadres, aux fonc­tion­naires de l’État et aux forces ar­mées. Leur sa­laire mi­ni­mum se­ra égal à ce­lui du sec­teur pri­vé. Il se­ra aug­men­té

tous les deux ou trois ans en fonc­tion de l’in­dice des prix à la consommation (IPC) et de la crois­sance éco­no­mique. En 2030, le sa­laire mi­ni­mum des cadres et fonc­tion­naires de l’État de­vra être égal ou su­pé­rieur au sa­laire mi­ni­mum par ré­gions du sec­teur pri­vé. Le co­mi­té de di­rec­tion du pro­jet a dé­ter­mi­né la nou­velle struc­ture de sa­laire et de prime. Ain­si, le sa­laire mi­ni­mum oc­cu­pe­ra 70% du fond to­tal de sa­laire, les in­dem­ni­tés et les primes n’en dé­pas­se­ront pas 30%. Le ré­gime sa­la­rial ac­tuel lais­se­ra place à un nou­veau dont le sa­laire dé­pend du poste, du titre et de la fonc­tion de chaque in­di­vi­du. Plus pré­ci­sé­ment, il y au­ra une grille sa­la­riale ap­pli­quée aux cadres et fonc­tion­naires dans le sec­teur pu­blic. Dans le sec­teur pri­vé, il faut conti­nuer d’ache­ver les po­li­tiques con­cer­nant le sa­laire mi­ni­mum par ré­gions, de perfec­tion­ner la struc­ture et l’or­ga­ni­sa­tion du Conseil na­tio­nal des salaires. Les en­tre­prises (y com­pris celles à fonds en­tiè­re­ment éta­tique) au­ront le droit de dé­ci­der de leur po­li­tique sa­la­riale et de don­ner le ni­veau de sa­laire en 2021. Dans le sec­teur pu­blic, de­puis 2003, le sa­laire a été ra­jus­té 11 fois, de 210.000 dôngs à 1,3 mil­lion par mois, soit une hausse de 519%, su­pé­rieure à celle de 208,58% de l’IPC dans le même laps de temps. Dé­sor­mais, chaque an­née, en­vi­ron 40% des aug­men­ta­tions de re­cettes bud­gé­taires cen­trales se­ront uti­li­sées pour la ré­forme sa­la­riale.

Opi­nions de dé­lé­gués

Lors de la séance de dis­cus­sion du 7e plé­num du Co­mi­té cen­tral du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam (XIIe exer­cice), les dé­lé­gués ont don­né leur opi­nion sur le pro­jet. Ils ont no­tam­ment fait re­mar­quer que le ni­veau de sa­laire du sec­teur pu­blic res­tait en­core bas. Ain­si, il n’en­cou­rage pas les tra­vailleurs à être ef­fi­caces et n’at­tire pas de jeunes ta­lents dans les or­ganes ou en­tre­prises pu­blics. Se­lon le vice-mi­nistre de la Dé­fense, Bê Xuân Truong, “une fois ap­pli­qué, ce pro­jet per­met­tra de ma­jo­rer le re­ve­nu des ha­bi­tants”. Le vice-pré­sident de l’Aca­dé­mie des sciences so­ciales du Viet­nam, Bùi Nhât Quang, a pro­po­sé que la ré­no­va­tion des po­li­tiques de re­cettes et dé­penses pour mo­bi­li­ser des sources au ser­vice de la ré­forme sa­la­riale soit la ques­tion cen­trale, et que celle-ci “de­vra dy­na­mi­ser l’ef­fi­ca­ci­té et la pro­duc­ti­vi­té des en­tre­prises”. Pour le chef ad­joint de la Com­mis­sion cen­trale de l’éco­no­mie du Par­ti com­mu­niste du Viet­nam, Ngô Dông Hai, l’éta­blis­se­ment du nou­veau ta­bleau sa­la­rial doit être re­lié au dé­ve­lop­pe­ment de la qua­li­té et du ni­veau pro­fes­sion­nel des cadres et des fonc­tion­naires… La ré­forme sa­la­riale concerne plu­sieurs po­li­tiques, af­fecte di­verses couches so­ciales, l’ac­ti­vi­té de pro­duc­tion et la com­pé­ti­ti­vi­té des en­tre­prises du pays. Aus­si exige-t-elle de la dé­ter­mi­na­tion et des ef­forts de la part du sys­tème po­li­tique pour une ap­pli­ca­tion ef­fi­cace, ca­pable d’amé­lio­rer le ni­veau de vie des ha­bi­tants et de contri­buer au dé­ve­lop­pe­ment so­cio-éco­no­mique du­rable.

Thê Duyêt/ VNA/CVN

La ré­forme sa­la­riale per­met­tra aux tra­vailleurs de cou­vrir leurs dé­penses vi­tales.

Thanh Vu/ VNA/CVN

Le sa­laire mi­ni­mum se­ra aug­men­té tous les deux ou trois ans en fonc­tion de l’in­dice des prix à la consommation (IPC).

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.