Le “cock­tail à l’oxy­gène”, contre la pol­lu­tion

Ti­sanes pu­ri­fiantes pour sou­la­ger les pou­mons et “cock­tails à l’oxy­gène” face à l’épais brouillard gris-brun qui re­couvre Ou­lan-Ba­tor, ca­pi­tale la plus froide et la plus pol­luée au monde. Un ju­teux bu­si­ness se dé­ve­loppe, pro­met­tant aux Mon­gols de lut­ter c

Le Courrier du Vietnam - - INTERNATIONAL -

Avec ses bi­don­villes de yourtes chauf­fées au poêle à char­bon pour af­fron­ter le ri­gou­reux hi­ver mon­gol, Ou­lan-Ba­tor a dé­pas­sé en 2016 New Del­hi et Pé­kin au rang des ca­pi­tales les plus pol­luées, se­lon un rap­port de l’UNICEF. Le 30 jan­vier der­nier, la pol­lu­tion de l’air était ain­si 133 fois plus im­por­tante que la li­mite fixée par l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té (OMS). La pneu­mo­nie est main­te­nant la deuxième cause de mor­ta­li­té chez les en­fants de moins de cinq ans.

Bois­sons mi­racles: quels ré­sul­tats?

Tan­dis que des pa­rents in­quiets pressent le gou­ver­ne­ment d’agir, des in­dus­triels ex­ploitent le fi­lon des bois­sons an­ti-smog bonnes pour la san­té, bien que l’OMS mette en garde contre la réa­li­té de leurs bé­né­fices. Dans les rayons d’un grand ma­ga­sin d’État, les consom­ma­teurs peuvent ache­ter pour 1,65 eu­ro/pièce des bombes d’oxy­gène en aé­ro­sol bleues es­tam­pillées “L’air c’est la vie”. Chaque bombe per­met, à l’aide d’une paille spéciale, de trans­for­mer un jus de fruit en cock­tail oxy­gé­né à la mousse onc­tueuse et su­crée. D’autres com­merces et phar­ma­cies pro­posent à leurs clients de trans­for­mer leur jus de fruits en cock­tail mous­seux grâce à un ap­pa­reil res­sem­blant à une machine à ca­fé. Coût de l’opé­ra­tion: 0,8 eu­ro. Dans les rues, des pu­bli­ci­tés pro­mettent que “boire un seul cock­tail oxy­gé­né équi­vaut à une marche de trois heures dans une fo­rêt ver­doyante”. Les femmes en­ceintes fi­gurent par­mi les prin­ci­paux consom­ma­teurs de cette bois­son ve­nue de Rus­sie, cer­taines af­fir­mant suivre les pres­crip­tions de leur mé­de­cin. Mun­gun­tuul Bat­bayar, une comp­table de 34 ans et mère de trois en­fants, a bu ces cock­tails “mi­racle” lors­qu’elle était en­ceinte. Pour fi­nir par dé­pen­ser bien plus en mé­di­ca­ments.

AFP/VNA/CVN

La ville d’Ou­lan-Ba­tor en Mon­go­lie dans un brouillard de pol­lu­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.