Flo­ri­lège de cou­leurs au vil­lage hor­ti­cole de Van Thành

Vi­site. Van Thành est le plus grand vil­lage hor­ti­cole de la ville de Dà Lat, pro­vince de Lâm Dông, dans les hauts pla­teaux du Centre. Chaque jour, ses serres at­tirent des cen­taines de vi­si­teurs, viet­na­miens et étran­gers.

Le Courrier du Vietnam - - LA UNE - TEXTE ET PHO­TOS: VÂN ANH/CVN

“Mer­veilleux!”, “Les fleurs sont d’une telle beau­té!”, “Un vrai pa­ra­dis!”. Telles sont les ex­cla­ma­tions des vi­si­teurs qui sont im­mer­gés dans la na­ture exu­bé­rante du vil­lage hor­ti­cole de Van Thành. Si­tué à quelque 3 km du centre-ville de Dà Lat, pro­vince de Lâm Dông, Van Thành est l’un des six villages d’hor­ti­cul­ture tra­di­tion­nels de la ville. Le vil­lage a été créé par six agri­cul­teurs ori­gi­naires de l’an­cienne pro­vince de Hà Nam Ninh (ac­tuel­le­ment pro­vinces de Hà Nam, Nam Dinh et Ninh Binh, dans le Nord du pays). Au dé­but, les agri­cul­teurs étaient spé­cia­li­sés dans la culture ma­raî­chère. Ce n’est qu’à par­tir des an­nées 1960 qu’ils ont com­men­cé à dé­ve­lop­per la flo­ri­cul­ture. Au­jourd’hui, la culture des fleurs couvre une su­per­fi­cie de 100 ha dans le vil­lage. Van Thành est no­tam­ment consi­dé­ré comme le royaume des roses. On en trouve de toutes les cou­leurs al­lant du blanc au rouge en pas­sant par le jaune. Un spec­tacle sous le so­leil qui fas­cine les vi­si­teurs, no­tam­ment la gent fé­mi­nine. Les jeunes femmes se hâtent de prendre des pho­tos et de po­ser aux cô­tés des roses

pour im­mor­ta­li­ser ces mo­ments in­ou­bliables par­mi les champs de ro­siers. Outre les roses, Van Thành compte éga­le­ment d’in­nom­brables autres fleurs à dé­cou­vrir: lys, chry­san­thème, la­vande, hor­ten­sia, pensée et vio­lette, entre autres. La na­ture a of­fert à Dà Lat un cli­mat ap­pro­prié et des terres fer­tiles consti­tuant ain­si des condi­tions op­ti­males à la culture des fleurs.

Cultures hy­dro­po­nique et se­mi-hy­dro­po­nique

Les hor­ti­cul­teurs de Van Thành mettent tou­jours l’ac­cent sur l’ap­pli­ca­tion des tech­no­lo­gies mo­dernes dans la culture des fleurs et des lé­gumes. Les vi­si­teurs au­ront ain­si l’oc­ca­sion d’ad­mi­rer les mo­dèles hy­dro­po­nique et se­mi-hy­dro­po­nique ap­pli­qués pour la culture des lai­tues, des fraises, des to­mates… Dans le mo­dèle hy­dro­po­nique (ou hors-sol), les lé­gumes sont ali­men­tés par un sys­tème de tuyaux qui leur ap­porte eau et nu­tri­ments né­ces­saires. Ce mo­dèle pré­sente les avan­tages sui­vants: éco­no­mie de sur­face et d’eau, maî­trise des fac­teurs de pro­duc­tion (tem­pé­ra­ture, dé­bit des eaux...). Dans le mo­dèle se­mi­hy­dro­po­nique, les frai­siers et pieds de to­mates sont plan­tés dans le sol mais bé­né­fi­cient d’un ré­seau d’ir­ri­ga­tion d’eau et de nu­tri­ments es­sen­tiels à la plante. Les pro­duits du vil­lage hor­ti­cole sont pri­sés par les mar­chés viet­na­miens et étran­gers. Van Thành est éga­le­ment de­ve­nu une des­ti­na­tion tou­ris­tique in­con­tour­nable de Dà Lat. Les tou­ristes au­ront l’op­por­tu­ni­té de pas­ser au moins une de­mi­jour­née à vi­si­ter la to­ta­li­té des champs de fleurs et de lé­gumes. De plus, un ma­ga­sin, ins­tal­lé à l’en­trée du vil­lage, leur per­met d’ache­ter des fruits et lé­gumes ty­piques de Van Thành à des prix rai­son­nables.

Des tech­no­lo­gies mo­dernes sont ap­pli­quées dans la culture ma­raî­chère.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.