Quang Uyên et Trùng Khanh, un fort po­ten­tiel tou­ris­tique

Atouts. Les dis­tricts de Quang Uyên et Trùng Khanh font par­tie du Parc géologique de Cao Bang qui a été re­con­nu géo­parc mondial en avril der­nier par l’UNES­CO. Ils sou­haitent dé­sor­mais dé­ve­lop­per un tou­risme du­rable.

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - TEXTE ET PHO­TOS: PHUONG MAI/CVN

Quang Uyên et Trùng Khanh sont deux dis­tricts de la pro­vince de Cao Bang (Nord). Ils sont res­pec­ti­ve­ment à 40 km et 60 km du centre de la ville de Cao Bang. Ces deux lo­ca­li­tés re­censent des mi­no­ri­tés eth­niques dont les Nùng et les Tày oc­cupent une part im­por­tante. Quang Uyên et Trùng Khanh dis­posent d’atouts im­por­tants. Ils abritent des pay­sages somp­tueux tels que la cas­cade de Ban Giôc, la grotte de Nguom Ngao (Trùng Khanh), des villages de mé­tiers tra­di­tion­nels mais aus­si des fêtes cultu­relles ori­gi­nales. Il y a là lar­ge­ment de quoi dé­ve­lop­per le tou­risme. L’idée est en par­ti­cu­lier de dé­ve­lop­per un tou­risme vert et com­mu­nau­taire, afin de chan­ger la struc­ture de l’éco­no­mie lo­cale et de créer des em­plois sur place aux ha­bi­tants lo­caux.

Dé­ve­lop­per l’as­pect cultu­rel du tou­risme

En 2017, le sec­teur tou­ris­tique de Trùng Khanh a en­re­gis­tré une forte pro­gres­sion. Les tou­ristes ont été plus de 200.000, soit une hausse de 20% par rap­port à 2016. À Quang Uyên, le dis­trict en a ac­cueilli plus de 80.000. Des chiffres si­gni­fi­ca­tifs qui té­moignent des bonnes dé­ci­sions prises par les au­to­ri­tés de la pro­vince, et des dis­tricts de Trùng Khanh et Quang Uyên en par­ti­cu­lier, en ce qui concerne l’ex­ploi­ta­tion des po­ten­tia­li­tés tou­ris­tiques. Le Parc géologique de Cao Bang, ap­pe­lé Non Nuoc, a été of­fi­ciel­le­ment re­con­nu le 12 avril par l’UNES­CO géo­parc mondial. Il s’étend sur une su­per­fi­cie to­tale de 3.000 km² et couvre neuf dis­tricts: Hà Quang, Trà Linh, Quang Uyên, Trùng Khánh, Ha Lang, Phuc Hoà, Hoà An, Nguyên Binh et Thach An. Au­jourd’hui, une des prio­ri­tés de Quang Uyên et Trùng Khanh est

de dé­ve­lop­per l’as­pect cultu­rel du tou­risme. Les di­ri­geants lo­caux ont af­fir­mé qu’il fal­lait un tou­risme du­rable qui pré­serve les iden­ti­tés cultu­relles des ethnies mi­no­ri­taires, qui pro­tège l’en­vi­ron­ne­ment et, sur­tout, dont les re­tom­bées éco­no­miques pro­fitent en prio­ri­té aux ha­bi­tants

lo­caux. “Ac­tuel­le­ment, le manque de ca­pi­taux est un pro­blème pour les ha­bi­tants. Le dis­trict fa­vo­rise les em­prunts. Nous avons éta­bli un plan de dé­ve­lop­pe­ment du tou­risme com­mu­nau­taire. Le dis­trict s’ef­force de mettre en va­leur les villages de mé­tiers tra­di­tion­nels et de faire des ac­ti­vi­tés pour que ces der­niers contri­buent au dé­ve­lop­pe­ment du tou­risme lo­cal”, a dé­cla­ré Hoàng Thi Hiêu, vice-pré­si­dente du Co­mi­té po­pu­laire du dis­trict de Quang Uyên. Pour Dào Van Vu, vice-pré­sident du Co­mi­té po­pu­laire de Trùng Khanh, son dis­trict a pré­pa­ré “l’ou­ver­ture de for­ma­tions en fa­veur des ha­bi­tants lo­caux. À l’is­sue de celles-ci, ces der­niers dis­posent des connais­sances né­ces­saires pour ser­vir les tou­ristes. Nous nous in­té­res­se­rons à pré­ser­ver l’iden­ti­té cultu­relle en in­tro­dui­sant les jeux et chants tra­di­tion­nels dans les écoles”. La pro­vince de Cao Bang a mis en place une sé­rie de mesures vi­sant à at­ti­rer les in­ves­tis­se­ments dans le sec­teur tou­ris­tique. Il s’agit de construire des in­fra­struc­tures, de sim­pli­fier les for­ma­li­tés ad­mi­nis­tra­tives ou en­core d’ac­cor­der des prêts à taux pré­fé­ren­tiels.

Éra­di­quer la pau­vre­té

Ces der­niers temps, des sommes im­por­tantes ont été consa­crées au dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique à Quang Uyên et Trùng Khanh. Ces in­ves­tis­se­ments viennent du bud­get éta­tique mais aus­si du sec­teur pri­vé. L’ar­gent a no­tam­ment été in­ves­ti dans la ré­no­va­tion des routes qui conduisent aux sites tou­ris­tiques ain­si que dans la construc­tion d’un cer­tain nombre d’éta­blis­se­ments ré­ser­vés à l’ac­cueil des tou­ristes. Le re­sort Sai­gon - Ban Giôc, pro­prié­té de la Com­pa­gnie gé­né­rale du tou­risme de Sai­gon (Sai­gon­tou­rist), a été mis en ac­ti­vi­té fin 2014. Il est si­tué à proxi­mi­té de la cas­cade de Ban Giôc, dans la com­mune de Dàm Thuy du dis­trict de Trùng Khanh. Ce com­plexe luxueux est le pre­mier à avoir été re­con­nu quatre étoiles dans la ré­gion Tây Bac (Nord-Ouest). Son ar­chi­tec­ture s’ac­corde plu­tôt bien aux pay­sages na­tu­rels qui l’en­tourent et à la culture des ethnies mi­no­ri­taires au­toch­tones. Pour la pé­riode 20162019, l’or­ga­ni­sa­tion suisse HELVETAS et le Centre pour le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie ru­rale (CRED) mettent en oeuvre le pro­jet de “Ren­for­ce­ment des moyens de sub­sis­tance pour les ethnies mi­no­ri­taires par le biais du tou­risme com­mu­nau­taire” à Quang Uyên et Trùng Khanh. Une op­por­tu­ni­té de dé­ve­lop­pe­ment pour le sec­teur tou­ris­tique des deux dis­tricts. Il s’ef­force par tous les moyens de maxi­mi­ser les in­té­rêts de la com­mu­nau­té lo­cale

en at­ti­rant les tou­ristes des quatre coins du pays et de l’étran­ger. En tant que tou­riste, vous pour­rez ef­fec­tuer une ba­lade à vé­lo sur les routes mon­ta­gneuses, vi­si­ter les villages de mé­tiers tra­di­tion­nels, tra­vailler avec les ha­bi­tants

lo­caux, etc. “Il s’agit là d’oc­ca­sions de vivre de belles ex­pé­riences avec les ha­bi­tants lo­caux, sur­tout pour les

étran­gers”, a ré­vé­lé Ta Thi Phuong Thuy, chef du pro­jet du tou­risme com­mu­nau­taire du CRED. Quang Uyên et Trùng Khanh de­viennent des des­ti­na­tions pri­sées par de plus en plus de tou­ristes. Ces der­niers s’y rendent afin de dé­cou­vrir la na­ture, les pay­sages, et les cultures ori­gi­nales des mi­no­ri­tés eth­niques. En somme, leurs po­ten­tia­li­tés tou­ris­tiques ont été ré­veillées. Es­pé­rons que dans l’ave­nir, le tou­risme conti­nue­ra de faire re­cu­ler la pau­vre­té et d’aug­men­ter les ren­trées bud­gé­taires de ces deux dis­tricts, qui en ont bien be­soin, comme beau­coup d’autres lo­ca­li­tés mon­ta­gneuses du Nord du Viet­nam.

La cas­cade de Ban Giôc, dans le dis­trict de Trùng Khanh, plonge dans une im­mense vasque re­flé­tant l’exu­bé­rance vé­gé­tale en­vi­ron­nante.

Une tou­riste étran­gère (droite) s’es­saye à la fa­bri­ca­tion du pa­pier ban.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.