Bâ­tir une ar­chi­tec­ture ré­gio­nale In­do-Asie-Pa­ci­fique

In­ti­tu­lée “Construire l’ar­chi­tec­ture ré­gio­nale”, la 3e confé­rence sur l’océan In­dien (COI) 2018 a eu lieu les 27 et 28 août à Ha­noï en pré­sence de près de 300 dé­lé­gués is­sus d’une qua­ran­taine de pays et ter­ri­toires.

Le Courrier du Vietnam - - POLITIQUE -

L’évé­ne­ment de deux jours a dé­bou­ché sur l’ar­chi­tec­ture ré­gio­nale émer­gente et la promotion de la co­opé­ra­tion entre les pays de la ré­gion dans l’ins­tau­ra­tion de la confiance, le res­pect du droit in­ter­na­tio­nal, le rè­gle­ment pa­ci­fique des dif­fé­rends, le ma­na­ge­ment ma­ri­time et le trai­te­ment des me­naces sé­cu­ri­taires non conven­tion­nelles. Dans leurs dis­cours, le vi­ceP­re­mier mi­nistre et mi­nistre viet­na­mien des Af­faires étran­gères (AE), Pham Binh Minh, ain­si que de hauts res­pon­sables sri-lan­kais, in­dien et sin­ga­pou­rien ont ex­pri­mé leurs points de vue sur la né­ces­si­té de construire une ar­chi­tec­ture ré­gio­nale In­doA­sie-Pa­ci­fique sur la base du res­pect de l’in­dé­pen­dance, de la sou­ve­rai­ne­té et de la créa­tion de condi­tions fa­vo­rables à l’ins­tau­ra­tion de la confiance.

En­ti­té uni­fiée et in­clu­sive

La mi­nistre in­dienne des AE, Sush­ma Swa­raj, a in­sis­té sur le fait que la ré­gion de l’océan In­dien, avec ses ci­vi­li­sa­tions an­ciennes et ses éco­no­mies dynamiques, était au centre de “l’In­doPa­ci­fique libre et in­clu­sif”. Elle a éga­le­ment re­con­nu le rôle cen­tral de l’ASEAN dans la struc­ture ma­ri­time ré­gio­nale In­do-AsiePa­ci­fique, la sé­cu­ri­té et la li­ber­té de na­vi­ga­tion, tout en évo­quant les me­naces sus­cep­tibles de nuire à la gou­ver­nance et à la sé­cu­ri­té, no­tam­ment la pi­ra­te­rie, la contre­bande et la concur­rence na­vale. Pour sa part, le vice-Pre­mier mi­nistre et mi­nistre viet­na­mien des AE, Pham Binh Minh, a sou­li­gné l’émer­gence de l’In­doA­sie-Pa­ci­fique comme “en­ti­té uni­fiée”. Il a in­di­qué que la confé­rence, des­ti­née à en­vi­sa­ger des formes viables d’ar­chi­tec­ture ré­gio­nale, se­rait de bon au­gure pour la co­opé­ra­tion fu­ture, dans le contexte d’an­ti­mon­dia­li­sa­tion, d’ex­tré­misme et de na­tio­na­lisme crois­sants. “Le ni­veau éle­vé des échanges dans les do­maines po­li­tique, éco­no­mique et cultu­rel est le nou­veau mo­teur qui pro­pulse le siècle asia­tique vers ce­lui de l’In­do-Asie-Pa­ci­fique”, a-t-il dé­cla­ré. Dans son al­lo­cu­tion, le mi­nistre sin­ga­pou­rien des AE, Vi­vian Ba­la­kri­sh­nan, a mis l’ac­cent sur “l’avan­tage ma­ri­time”, car les mers de­meurent des voies com­mer­ciales vi­tales. En ef­fet, 80% du vo­lume du com­merce mondial et 70% des re­cettes to­tales du trans­port de mar­chan­dises sont ef­fec­tués par voie ma­ri­time, avec la plu­part des routes pas­sant par l’océan In­dien, qui re­lie les prin­ci­pales éco­no­mies du lit­to­ral de l’At­lan­tique Nord à la ré­gion Asie-Pa­ci­fique, a-t-il dit. De même, le Pre­mier mi­nistre sri­lan­kais Ra­nil Wi­ckre­me­sin­ghe a ex­pri­mé sa convic­tion que l’océan In­dien se­rait “l’océan du fu­tur”, qu’il de­vien­drait la “su­per au­to­route ma­ri­time mon­diale”, sou­li­gnant que le mul­ti­la­té­ra­lisme de­vrait fa­vo­ri­ser l’in­clu­sion au lieu de la di­vi­sion.

Lâm Khanh/ VNA/CVN

Pham Binh Minh prend la pa­role lors de la 3e confé­rence sur l’océan In­dien, les 27 et 28 août à Ha­noï.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.