Main-d’oeuvre: après la quan­ti­té, la qua­li­té

Se­lon de nom­breux in­ves­tis­seurs étran­gers, ce sont ses res­sources hu­maines abon­dantes et à bas coût qui rendent le Viet­nam si at­trac­tif. Ces pro­chaines années, le pays de­vrait s’orien­ter vers la maind’oeuvre qua­li­fiée pour at­ti­rer plus de pro­jets dans le

Le Courrier du Vietnam - - DOSSIER -

D’après le vi­ce­mi­nistre du Plan et de l’In­ves­tis­se­ment, Vu Dai Thang, le sec­teur des in­ves­tis­se­ments di­rects étran­gers (IDE) a créé plus de 3,5 mil­lions d’em­plois di­rects et de 5 à 6 mil­lions d’em­plois in­di­rects. “Ce sec­teur a créé des em­plois et ac­cor­dé un re­ve­nu stable à bon nombre de tra­vailleurs viet­na­miens. Il connaît une pro­gres­sion en termes de nombre d’em­plois, sur­tout de­puis l’adhé­sion du Viet­nam à l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale du com­merce (OMC) en 2007”, a-t-il par­ta­gé. Par­ti­cu­liè­re­ment, les pro­jets d’IDE ont contri­bué gran­de­ment à la re­struc­tu­ra­tion de l’em­ploi. Les villes où s’im­plantent de nom­breuses zones in­dus­trielles (ZI) et zones franches (ZF) ont ac­cueilli de plus en plus de tra­vailleurs ru­raux.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.