Des tech­no­lo­gies au ser­vice du tou­risme “in­tel­li­gent”

Le sec­teur du tou­risme viet­na­mien consi­dère la 4e ré­vo­lu­tion in­dus­trielle comme un atout dans ses ef­forts pour se pla­cer en tête de la ré­gion d’Asie du Sud-Est.

Le Courrier du Vietnam - - DOSSIER - PHUONG NGA/CVN

La Jour­née mon­diale du tou­risme 2018 (27 sep­tembre) est consa­crée à l’in­no­va­tion et à la trans­for­ma­tion nu­mé­rique. Elle met en avant les pos­si­bi­li­tés of­fertes par les pro­grès tech­no­lo­giques, no­tam­ment les mé­ga­don­nées (Big da­ta), l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle et les pla­te­formes nu­mé­riques. “Si le Viet­nam ap­plique bien les avan­cées tech­no­lo­giques, il pour­ra at­teindre son ob­jec­tif de fi­gu­rer en tête de la ré­gion d’Asie du Sud-Est en termes de fré­quen­ta­tion par les tou­ristes étran­gers”, es­time Vu Quôc Tri, chef du ca­bi­net de l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du tou­risme. À son avis, la ré­vo­lu­tion in­dus­trielle 4.0 ap­por­te­ra non seule­ment d’im­por­tantes op­por­tu­ni­tés au sec­teur du tou­risme, mais aus­si son lot de dif­fi­cul­tés. Pour ti­rer son épingle du jeu, cette “in­dus­trie sans fu­mée” de­vra aug­men­ter ses com­pé­tences dans l’ap­pli­ca­tion de nou­velles tech­no­lo­gies.

En­jeux pour les ac­teurs du tou­risme

Le se­cré­taire gé­né­ral de la Chambre de Com­merce et d’In­dus­trie du Viet­nam (VCCI), Nguyên Quang Vinh, abonde en ce sens. “Dans le contexte de l’in­dus­trie 4.0, l’ap­pli­ca­tion de l’e-com­merce dans le sec­teur du tou­risme est de­ve­nue in­dis­pen­sable afin de créer de nou­veaux pro­duits at­trayants, contri­buant à sti­mu­ler la crois­sance et le dé­ve­lop­pe­ment du tou­risme du­rable dans le pays, re­marque-t-il. Il est im­por­tant que les en­tre­prises tou­ris­tiques fassent preuve de créa­ti­vi­té et mettent en oeuvre les so­lu­tions tech­no­lo­giques à la pointe du pro­grès”. Se­lon l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du tou­risme, In­ter­net exerce

une cer­taine in­fluence sur le choix des voya­geurs. En 2017, 71% des tou­ristes étran­gers ac­cueillis au Viet­nam avaient re­cher­ché des in­for­ma­tions sur In­ter­net. De plus, 64% des vi­si­teurs étran­gers avaient ré­ser­vé en ligne leur voyage dans le pays. Ce­ci ex­plique le fort dé­ve­lop­pe­ment des sites web consa­crés à un pays, une ré­gion, une ville, voire un site. Pour l’heure, toutes les en­tre­prises tou­ris­tiques do­mes­tiques uti­lisent le web pour la pro­mo­tion de leurs pro­duits. Ce­pen­dant, elles ne sont que 50% à pro­po­ser sur leur site web des ser­vices de vente et de paie­ment en ligne. Par ailleurs, ces sites sont sou­vent de qua­li­té mé­diocre par rap­port à ceux des com­pa­gnies étran­gères. La ré­vo­lu­tion in­dus­trielle 4.0 en­traî­ne­ra de pro­fondes mu­ta­tions. Des op­por­tu­ni­tés en or se­ront à sai­sir pour qui au­ra su s’adap­ter. Dans un contexte de plus en plus concur­ren­tiel, “les en­tre­prises tou­ris­tiques de­vront éle­ver leurs com­pé­tences, éla­bo­rer des plans et stra­té­gies conve­nables. Il leur fau­dra ap­pli­quer des tech­no­lo­gies de l’in­for­ma­tion pour créer un éco­sys­tème tou­ris­tique +in­tel­li­gent+ afin de gri­gno­ter des parts de mar­ché”, re­marque Nguyên Quang Vinh.

Chat­bot qui s’adresse aux voya­geurs

La ville de Dà Nang (Centre) s’oriente vers les ser­vices de té­lé­com­mu­ni­ca­tions et les nou­velles tech­no­lo­gies. Elle est ain­si l’une des deux pre­mières villes d’Asie du Sud-Est uti­li­sant l’ap­pli­ca­tion chat­bot, sur sa fan­page Da­nang Fa­ta­siCi­ty. Une ap­pli­ca­tion com­pa­tible avec les té­lé­phones in­tel­li­gents uti­li­sant An­droid et IOS. Chat­bot aide les vi­si­teurs à consul­ter toutes les in­for­ma­tions sur le tou­risme de la ville comme sites, mé­téo­ro­lo­gie, iti­né­raires, etc. L’ac­cès à l’ap­pli­ca­tion im­plique sim­ple­ment de scan­ner le code de mes­sa­ge­rie ou de vi­si­ter

m.me/vi­sit­da­nang. L’an­glais est dis­po­nible pour ai­der les vi­si­teurs étran­gers à sur­mon­ter la bar­rière lin­guis­tique. Se­lon le di­rec­teur ad­joint du Ser­vice du tou­risme de Dà Nang, Nguyên Xuân Binh, près de six mois après la mise en oeuvre à titre ex­pé­ri­men­tal de ce chat­bot, la ville a comp­ta­bi­li­sé près de 10.000 vi­si­teurs de 12 pays uti­li­sant cette ap­pli­ca­tion. Dà Nang est une des­ti­na­tion tou­ris­tique at­trayante pour les vi­si­teurs étran­gers et viet­na­miens. Au pre­mier se­mestre de cette an­née, elle a ac­cueilli 1,6 mil­lion de tou­ristes, soit une hausse de 35% en glis­se­ment an­nuel. L’es­sor du tou­risme “in­tel­li­gent” dans cette ville comme dans le reste du pays dé­pen­dra de la ca­pa­ci­té des en­tre­prises do­mes­tiques à évo­luer. Elles de­vront mieux com­prendre les be­soins des clients et créer des ser­vices ré­pon­dant à leurs at­tentes en uti­li­sant des tech­no­lo­gies nu­mé­riques.

VNA/CVN

Le tou­risme “in­tel­li­gent” connaît une forte crois­sance au Viet­nam.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.