Le Viet­nam sa­lue les ef­forts de in­ter­na­tio­nale de la Fran­co­pho

Le vice-Pre­mier mi­nistre et mi­nistre viet­na­mien des Af­faires étran­gères Pham Binh Minh a par­ti­ci­pé au XVIIe Som­met de la Fran­co­pho­nie, te­nu les 11 et 12 oc­tobre dans la ca­pi­tale ar­mé­nienne Ere­van.

Le Courrier du Vietnam - - POLITIQUE -

Le vice-Pre­mier mi­nistre et mi­nistre viet­na­mien des Af­faires étran­gères Pham Binh Minh a af­fir­mé l’en­ga­ge­ment du Viet­nam de s’at­ta­cher à la Fran­co­pho­nie et au multilatéralisme, de mettre en oeuvre ac­ti­ve­ment les orien­ta­tions di­plo­ma­tiques mul­ti­la­té­rales en tant que pays fran­co­phone im­por­tant en Asie-Pa­ci­fique. Pham Binh Minh a sou­li­gné que le Viet­nam par­ti­ci­pait ac­ti­ve­ment et de ma­nière res­pon­sable aux ac­ti­vi­tés de la Fran­co­pho­nie. Il a in­vi­té la com­mu­nau­té fran­co­phone à ap­pro­fon­dir la co­opé­ra­tion entre pays membres et à adop­ter des ap­proches glo­bales dans tous les do­maines, afin de trou­ver des so­lu­tions fon­da­men­tales à une sé­rie de ques­tions pla­né­taires. Le chef de la di­plo­ma­tie viet­na­mienne a no­tam­ment ci­té les in­éga­li­tés, la pau­vre­té et le sous-dé­ve­lop­pe­ment, ju­geant né­ces­saire de conso­li­der les mé­ca­nismes des­ti­nés à pré­ve­nir les conflits et à ré­soudre les li­tiges sur la base du droit in­ter­na­tio­nal. Le Viet­nam sa­lue les ef­forts de l’Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale de la Fran­co­pho­nie (OIF) dans la re­cherche de so­lu­tions à l’in­sta­bi­li­té po­li­tique et aux af­fron­te­ments dans les pays membres, no­tam­ment en Afrique. L’édi­fi­ca­tion de la confiance, le ren­for­ce­ment de la so­li­da­ri­té et l’élar­gis­se­ment de la co­opé­ra­tion éco­no­mique, cultu­relle et tou­ris­tique sont des moyens ef­fi­caces, a-t-il es­ti­mé. Dans son al­lo­cu­tion li­mi­naire, le Pre­mier mi­nistre ar­mé­nien, Ni­kol Pa­shi­nyan, a mis l’ac­cent sur les ef­forts dé­ployés par les pays et ré­gions fran­co­phones pour ré­soudre les conflits et les crises, sou­li­gnant que le Som­met d'Ere­van doit s’in­té­res­ser à de mul­tiples ques­tions éga­le­ment consi­dé­rés comme des “dé­fis pour l’Ar­mé­nie”, no­tam­ment la paix et la sta­bi­li­té. Le pré­sident fran­çais, Em­ma­nuel Ma­cron, qui s’est ex­pri­mé au som­met, a ren­du hom­mage au chan­teur fran­co-ar­mé­nien ré­cem­ment dé­cé­dé, Charles Az­na­vour, et a sou­li­gné que le som­met avait lieu à un mo­ment mar­qué par d’im­por­tants chan­ge­ments mon­diaux. “Ses as­pi­ra­tions à la fra­ter­ni­té, à la paix, à la li­ber­té, à la di­gni­té hu­maine, à la jus­tice sont le socle même de notre com­mu­nau­té”, a dé­cla­ré le pré­sident fran­çais.

Une Rwan­daise à la tête de l’OIF

Le XVIIe Som­met de la Fran­co­pho­nie a at­ti­ré 3.500 dé­lé­gués de 84 pays et ter­ri­toires membres et ob­ser­va­teurs de la Fran­co­pho­nie. Le 12 oc­tobre, les par­ti­ci­pants ont élu, à bul­le­tins se­crets, la Rwan­daise Louise Mu­shi­ki­wa­bo, 57 ans, se­cré­taire gé­né­rale de l’OIF pour ces quatre pro­chaines an­nées. Elle est la 2e femme à oc­cu­per ce poste après sa pré­dé­ces­seur Mi­chaëlle Jean, di­plo­mate ca­na­dienne d’ori­gine haï­tienne; et, sur­tout, la pre­mière Afri­caine. Lors de ce som­met, l’Ir­lande, Malte, la Gam­bie et l’État

Le XVIIe Som­met de la Fran­co­pho­nie se tient les 11 et 12 oc­tobre dans

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.