Phu Tho mise sur le tou­risme cultu­rel et pa­tri­mo­nial

La pro­vince sep­ten­trio­nale de Phu Tho compte beau­coup de sites cultu­rels re­mon­tant au règne des rois Hùng (2879 avant J.-C - 258). Ces sites de­viennent ac­tuel­le­ment des lieux tou­ris­tiques de pré­di­lec­tion.

Le Courrier du Vietnam - - PORTRAIT - TEXTE ET PHO­TO: MAI QUYNH - TRUNG KIÊN/CVN

La pro­vince de Phu Tho abrite un pa­tri­moine ar­chéo­lo­gique ré­par­tit sur tout son ter­ri­toire, avec de hauts lieux tels que les sites ar­chéo­lo­giques de Phùng Nguyên, de Làng Ca, les sites de l’âge du bronze de Son Vi, de Go Mun qui ren­ferment des traces de la ci­vi­li­sa­tion des Viet­na­miens an­ciens. Outre cet hé­ri­tage pres­ti­gieux, la pro­vince pos­sède une ri­chesse cultu­relle im­ma­té­rielle, di­ver­si­fiée et ex­cep­tion­nelle: fêtes, mé­tiers ar­ti­sa­naux, us et cou­tumes. Dans cette pro­fu­sion, trois tra­di­tions ont été re­con­nues par l’UNES­CO comme pa­tri­moine im­ma­té­riel de l’hu­ma­ni­té: le chant xoan (chant prin­ta­nier), le culte des rois Hùng et le ca trù (chant des cour­ti­sanes).

Di­ver­si­fier l’offre tou­ris­tique

Fort de ces atouts, la pro­vince a dé­ployé des me­sures pour pré­ser­ver ces pa­tri­moines dans le cadre du dé­ve­lop­pe­ment tou­ris­tique. Ain­si, cer­tains do­cu­ments me­na­cés de dé­gra­da­tion ont été ré­cu­pé­rés à temps et res­tau­rés. D’autre part, beau­coup d’an­ciennes danses et fes­ti­vi­tés des eth­nies mi­no­ri­taires Muong, Dao, Cao Lan ont été re­lan­cées grâce à des re­cherches scien­ti­fiques ain­si qu’aux ef­forts de pré­ser­va­tion de la pro­vince, no­tam­ment la danse moi des Muong dans la com­mune de Tân Lâp du dis­trict de Thanh Son, la fête des Cao Lan dans la com­mune Ngoc Quan du dis­trict Doan Hùng, entre autres. Outre des fonds pu­blics, la pro­vince cherche à mo­bi­li­ser des fonds au­près des par­ti­cu­liers pour pro­té­ger son pa­tri­moine. On a pu ain­si res­tau­rer ou bâ­tir plu­sieurs es­paces des­ti­nés à la pré­ser­va­tion et la va­lo­ri­sa­tion du pa­tri­moine cultu­rel im­ma­té­riel. Ces lieux sont de­ve­nus en­suite des des­ti­na­tions très ap­pré­ciés des tou­ristes. Ce­la bé­né­fi­cie au sec­teur tou­ris­tique mais aus­si à toute l’éco­no­mie de la pro­vince, per­met­tant de créer des em­plois lo­caux. Se­lon des sta­tis­tiques, en 2017, 14 par­mi les 280 tou­ristes étran­gers et 50 par­mi les 150 groupes de tou­ristes viet­na­miens ve­nus à Phu Tho en 2017 pour vi­si­ter le temple de Lai Lèn et la mai­son com­mune de Hùng Lô ont pu aus­si pro­fi­ter de re­pré­sen­ta­tions de chant xoan. Culture et pa­tri­moine, une nou­velle orien­ta­tion pour le dé­ve­lop­pe­ment du tou­risme dans la pro­vince…

Le chant xoan a été re­con­nu en 2017 par l’UNES­CO comme pa­tri­moine cultu­rel im­ma­té­riel de l’hu­ma­ni­té.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.