L’îlot Soi Sim, la na­ture

Soi Sim, îlot de la baie de Ha Long, pro­vince de Quang Ninh (Nord), est de­ve­nu une des­ti­na­tion at­trac­tive pour les tou­ristes viet­na­miens et étran­gers grâce sa faune va­riée et sa flore luxu­riante.

Le Courrier du Vietnam - - PUBLI-REPORTAGE -

Se trou­vant à en­vi­ron 12 km de l’em­bar­ca­dère Bai Chay de la ville de Ha Long et à seule­ment 700 m de l’île de Ti­top, Soi Sim est l’un des rares îlots de la baie de Ha Long à avoir conser­ver son ca­rac­tère sau­vage ori­gi­nal, une faune et une flore très di­ver­si­fiées, ain­si qu’une plage de sable fin bai­gnée par des eaux cris­tal­lines. Soi Sim pos­sède une fo­rêt na­tu­relle sur une struc­ture géo­lo­gique par­ti­cu­lière, avec deux tiers de sa su­per­fi­cie consti­tués d’oxi­sol, al­té­ré par le vent et l’éro­sion. C’est ce qui fait la ri­chesse de sa faune et sa flore, té­moi­gnant ain­si de l’éco­sys­tème de la baie de Ha Long.

Pro­té­ger la bio­di­ver­si­té et les éco­sys­tèmes

À la sai­son de la flo­rai­son des sim ou roses myrtles (du nom scien­ti­fique Rho­do­myr­tus du 19 au 25 oc­tobre 2018 to­men­to­sa), tout l’îlot est re­cou­vert par les fleurs et les fruits de cet ar­buste de la fa­mille des myr­ta­cées. C’est la rai­son pour la­quelle les ha­bi­tants lui ont don­né le nom de “Soi Sim”. Ou­vert au pu­blic de­puis dix ans seule­ment, cet îlot est ra­pi­de­ment de­ve­nu un site tou­ris­tique at­ti­rant de nom­breux vi­si­teurs étran­gers. Afin de pro­té­ger la bio­di­ver­si­té, la pro­vince de Quang Ninh

Pay­sage de l’île Soi Sim.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.