Un pas­sion­né de mon­naies an­ciennes à Lâm Dông

Nguyên Tiên, un jeune de la gé­né­ra­tion 90, pos­sède une col­lec­tion ori­gi­nale de vieilles mon­naies. Il a créé un ré­seau de col­lec­tion­neurs à Dà Lat, pro­vince de Lâm Dông (hauts pla­teaux du Centre).

Le Courrier du Vietnam - - SOMMAIRE - TEXTE ET PHO­TOS: HOÀNG PHUONG - DINH DÔNG/CVN

Àl’en­trée du ca­fé “An­ciennes mon­naies” si­tué dans la rue Phan Dinh Phùng, ville de Dà Lat, les vi­si­teurs ont l’oc­ca­sion de contem­pler de nom­breux exem­plaires de mon­naies viet­na­miennes an­ciennes. Le pro­prié­taire est Nguyên Tiên, né en 1994 dans la pro­vince cen­trale de Thanh Hoa. Il y a quelques an­nées, Tiên vi­vait et tra­vaillait à Ha­noï, ville où il a dé­bu­té sa col­lec­tion. Là, il a souvent ren­con­tré et échan­gé avec d’autres pas­sion­nés sur le mar­ché de Hoàng Hoa Tham, ar­ron­dis­se­ment de Ba Dinh. Au dé­but, avec de maigres sommes, Tiên ache­tait quelques

billets po­pu­laires peu chers. Après, il a ac­quis des billets plus rares en cô­toyant des per­sonnes mues par la même pas­sion. À ce jour, le jeune nu­mis­mate pos­sède des mil­liers de billets de dif­fé­rentes va­leurs. Au fil du temps, la mon­naie viet­na­mienne fut pro­duite soit sous un for­mat pa­pier ou po­ly­mère, soit sous forme de pièces mé­tal­liques. Les billets pa­pier du Viet­nam sont ap­pa­rus sous la dy­nas­tie des Hô, au XVe siècle. Ce­pen­dant, de tels moyens de paie­ment étaient non trans­mis­sibles aux gé­né­ra­tions ul­té­rieures. La mon­naie la plus an­cienne exis­tant jus­qu’à main­te­nant reste celles émises en 1875 par la Banque d’In­do­chine. Il s’agit de billets très rares coû­tant de quelques mil­lions à des di­zaines de mil­lions de dôngs l’uni­té, en fonc­tion de leur va­leur et de leur état de conser­va­tion.

Traces du pas­sé

La col­lec­tion de Nguyên Tiên com­porte un billet de 100 piastres en cir­cu­la­tion du­rant la pé­riode 1909-1925. La piastre in­do­chi­noise (ou piastre de com­merce) est l’uni­té mo­né­taire et de compte uti­li­sée en In­do­chine fran­çaise entre 1885 et 1952. Elle est di­vi­sée en 100 cen­tièmes, cha­cun étant à son tour di­vi­sé en cinq sa­pèques. La Banque d’In­do­chine pos­sé­dait alors le mo­no­pole d’émis­sion de la piastre. En outre, Tiên dis­pose de mon­naies is­sues de la Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Viet­nam ou de l’an­cien ré­gime du Sud du Viet­nam. “Pen­dant les an­nées de la guerre où le pays a été as­sié­gé par l’en­ne­mi, afin de main­te­nir des ac­ti­vi­tés éco­no­miques et com­mer­ciales, outre des billets émis par le gou­ver­ne­ment ré­vo­lu­tion­naire, il y avait des cou­pons et billets de dif­fé­rentes va­leurs, uti­li­sés uni­que­ment dans cer­taines ré­gions”, a in­for­mé Tiên. Et d’ajou­ter que d’autres lo­ca­li­tés uti­li­saient des pièces in­do­chi­noises émises par la Banque d’In­do­chine, mais es­tam­pillées et si­gnées par des re­pré­sen­tants du gou­ver­ne­ment ré­vo­lu­tion­naire. “En ce qui concerne les pre­miers billets émis par la Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Viet­nam, la qua­li­té du pa­pier n’était pas bonne, mais ils furent ma­gni­fi­que­ment conçus et do­tés de signes de sé­cu­ri­té pour dis­tin­guer les vraies des fausses mon­naies. Ce­la prouve l’es­prit

d’in­dé­pen­dance, de créa­ti­vi­té et d’au­to­no­mie du Par­ti, de l’État et du peuple pour sur­mon­ter les

dif­fi­cul­tés”, a in­for­mé ce jeune col­lec­tion­neur. Par­mi les billets émis par la Ré­pu­blique dé­mo­cra­tique du Viet­nam, Nguyên Tiên en pos­sède ac­tuel­le­ment deux: l’un de 50 dôngs, émis en 1953 (le seul billet à l’image de l’Oncle Hô qui sou­rit), l’autre re­pré­sen­tant une va­leur de 100 dôngs et émis en 1947. Dans sa col­lec­tion, il y a éga­le­ment des spé­ci­mens émis lors d’an­ni­ver­saires ou de com­mé­mo­ra­tions, des obli­ga­tions, des mon­naies fi­du­ciaires... Le ca­fé “An­ciennes mon­naies” est un ren­dez-vous in­con­tour­nable pour de nom­breux pas­sion­nés.

Nguyên Tiên (gauche) pré­sente sa col­lec­tion d’an­ciennes mon­naies.

Un billet de 5 dôngs émis en 1947.

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.