Cli­mat: le monde ap­pe­lé “sans pré­cé­dent”

Le monde de­vra en­ga­ger des trans­for­ma­tions et s’il veut li­mi­ter le ré­chauf­fe­ment cli­ma­tique à 1,5°C, sou­lignent les ex­perts cli­mat de l’ONU, met­tant en garde contre des risques ac­crus au-de­là de ce seuil.

Le Courrier du Vietnam - - INTERNATIONAL -

“sans pré­cé­dent”

Dans un rap­port de 400 pages, dont le ré­su­mé à l’in­ten­tion des dé­ci­deurs po­li­tiques pu­blié ré­cem­ment, le groupe d’ex­perts in­ter­gou­ver­ne­men­tal sur l’évo­lu­tion du cli­mat (GIEC) de l’ONU ex­pose les nom­breux im­pacts dé­jà à l’oeuvre, et no­tam­ment la me­nace d’em­bal­le­ment au-de­là de 1,5°C de ré­chauf­fe­ment (par rap­port aux ni­veaux pré­in­dus­triels): vagues de cha­leur, ex­tinc­tions d’es­pèces, ou dé­sta­bi­li­sa­tion des ca­lottes po­laires, source de mon­tée des océans sur le long terme. “Chaque pe­tit ac­cès de ré­chauf­fe­ment sup­plé­men­taire compte, d’au­tant que pas­ser 1,5°C, ac­croît le risque de chan­ge­ments pro­fonds voire ir­ré­ver­sibles, comme la perte de cer­tains éco­sys­tèmes”, ex­plique Hans-Ot­to Pört­ner, ex­pert du GIEC qui est co-pré­sident d’une réunion au­tour de ce thème à In­cheon en Ré­pu­blique de Co­rée. Si le mer­cure conti­nue de grim­per au rythme ac­tuel, sous l’ef­fet des émis­sions de gaz à ef­fet de serre, il de­vrait at­teindre +1,5°C entre 2030 et 2052, note le rap­port, ba­sé sur plus de 6.000 études. Et si les États s’en tiennent à leurs en­ga­ge­ments de ré­duc­tion d’émis­sions pris dans le cadre de l’Ac­cord de Pa­ris en 2015, ce se­ra +3°C à la fin du siècle. Alors que faire, tan­dis que 2017 a en­core vu les émis­sions mon­diales liées à l’éner­gie re­par­tir à la hausse?

Une tran­si­tion ra­pide et de grande por­tée

Pour le GIEC, pour res­ter à 1,5°C, les émis­sions de CO2 de­vront chu­ter dras­ti­que­ment dès avant 2030 (-45% d’ici 2030) et le monde at­teindre une neu­tra­li­té car­bone en 2050 (au­tre­ment dit, il fau­dra ces­ser de mettre dans l’at­mo­sphère plus de CO2 qu’on ne peut en re­ti­rer, et ne plus se per­mettre que des émis­sions ré­si­duelles). Villes, in­dus­tries, éner­gie, bâ­ti­ment... tous les sec­teurs sont ap­pe­lés à s’at­te­ler à de “pro­fondes ré­duc­tions d’émis­sions”: res­ter à 1,5°C de­man­de­ra “une tran­si­tion ra­pide et de grande por­tée”, d’une

AFP/VNA/CVN

Une mai­son sous les eaux après le pas­sage de l’ou­ra­gan Flo­rence, le 20 sep­tembre à Lum­ber­ton, en Ca­ro­line du Nord (États-Unis).

Newspapers in French

Newspapers from Viet Nam

© PressReader. All rights reserved.