Les en­tre­prises som­mées de dé­cla­rer les tra­vailleurs étran­gers

El Watan (Algeria) - - Région Ouest - M. Nad­jah

Une ins­pec­tion des ser­vices de la CNAS de Béchar vient d’être dé­clen­chée, à par­tir du 6 jan­vier au 2 fé­vrier 2019, au ni­veau des en­tre­prises de la wi­laya (toutes branches d’ac­ti­vi­tés confon­dues) afin d’exi­ger des pa­trons de celles-ci de se sou­mettre à la loi re­la­tive à l’af­fi­lia­tion à la sé­cu­ri­té so­ciale des per­sonnes de na­tio­na­li­té étran­gère em­ployées sans per­mis de tra­vail et donc non dé­cla­rées à la Caisse de sé­cu­ri­té so­ciale. Dans ses dis­po­si­tions, la loi pré­cise éga­le­ment que quels que soient le mon­tant, la na­ture de la ré­mu­né­ra­tion ou la va­li­di­té du contrat ou en­core la re­la­tion de tra­vail, l’em­ployeur est te­nu im­pé­ra­ti­ve­ment d’en­ga­ger une pro­cé­dure con­cer­nant la dé­cla­ra­tion d’un tra­vailleur étran­ger et d’in­tro­duire un dos­sier d’im­ma­tri­cu­la­tion et d’af­fi­lia­tion au­près de la CNAS sous peine de se voir ex­po­sé à des sanc­tions pré­vues par la loi. Sur les 250 en­tre­prises qui ac­tivent dans la wi­laya, au­cun chiffre n’a été com­mu­ni­qué con­cer­nant le nombre des étran­gers en in­frac­tion à la loi et qui exercent sans per­mis de tra­vail compte te­nu de la cam­pagne d’ins­pec­tion qui vient d’être en­clen­chée. Tou­te­fois, sont dis­pen­sés de l’ap­pli­ca­tion de la loi, les res­sor­tis­sants de Cu­ba, de la Tu­ni­sie et de la Pa­les­tine en rai­son des conven­tions exis­tantes et ré­gis­sant les re­la­tions de tra­vail entre ces pays et l’Al­gé­rie.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.