DES TRA­VAUX IN­TER­MI­NABLES

El Watan (Algeria) - - Kabylie Info - R. Ou­la­ref

Les tra­vaux d’as­sai­nis­se­ment, des­ti­nés à éli­mi­ner le pro­blème des eaux plu­viales qui inondent à la moindre averse la RN12 au ni­veau d’Oued Ghir, sont ache­vés de­puis au moins un mois, mais la chaus­sée n’a pas été re­mise en état. L’en­tre­prise char­gée du pro­jet a, en ef­fet, pro­cé­dé à des tra­vaux d’ex­ca­va­tion à six en­droits afin de po­ser de grosses buses en bé­ton qui tra­versent les deux voies de l’au­to­route. Après achè­ve­ment de l’opé­ra­tion, l’en­tre­prise s’est conten­tée d’en­ro­ber les ca­vi­tés avec du tout-ve­nant, qui a fi­ni par s’en­tas­ser lais­sant place à des nids-de-poule ra­len­tis­sant la cir­cu­la­tion.

Ces par­ties re­cou­vertes, qui n’ont pas été bi­tu­mées à l’is­sue de l’opé­ra­tion, pro­voquent chaque jour de gros bou­chons sur plu­sieurs ki­lo­mètres. Ain­si, des désa­gré­ments sont cau­sés aux usa­gers de la route, qui su­bissent de grands em­bou­teillages à ce ni­veau. Plus loin, sur le même tron­çon, des tra­vaux de ré­fec­tion du terre-plein sé­pa­rant les deux voies ra­pides s’éter­nisent et causent, eux aus­si, un ra­len­tis­se­ment de la cir­cu­la­tion. Ces tra­vaux, qui peuvent être opé­rés en soi­rée, sont exé­cu­tés en plein jour. Une fois sor­ti de ce deuxième gou­lot d’étran­gle­ment, l’au­to­mo­bi­liste est in­vi­té à ra­len­tir de­vant le sem­pi­ter­nel tra­vail d’en­tre­tien de l’éclai­rage pu­blic qui, du reste, n’a ja­mais fonc­tion­né la nuit.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.