Le taux de chô­mage s’éta­blit à 8,70%

El Watan (Algeria) - - Région Est - Amor Z.

Le taux de chô­mage dans la wi­laya de Jijel s’est éta­bli à 8,70% à la fin de l’an­née 2018, se­lon des sta­tis­tiques de l’Agence de wi­laya de l’em­ploi (Awem). La po­pu­la­tion ac­tive est, quant à elle, es­ti­mée à 380 012 per­sonnes sur 765 516 ha­bi­tants, se­lon les mêmes don­nées. A la même date, le nombre de de­man­deurs d’em­ploi a été de l’ordre de 33 044, pour un nombre de pla­ce­ments de 11 267, ef­fec­tués par l’Awem.

Ces chiffres émanent des quatre agences lo­cales d’em­ploi dans la wi­laya, et dont la plus im­por­tante est celle d’El Mi­lia, avec ses 10 com­munes. L’agence de Ta­her ar­rive en se­conde po­si­tion, avec 9 com­munes, sui­vie de Jijel avec 7 mu­ni­ci­pa­li­tés et en­fin Zia­ma Man­sou­riah avec 2 autres. La part du lion dans le trai­te­ment des de­mandes d’em­ploi re­vient à l’agence d’El Mi­lia, qui re­çoit quo­ti­dien­ne­ment un nombre im­pres­sion­nant de chô­meurs, no­tam­ment de­puis l’en­trée en ac­ti­vi­té de la zone de Bel­la­ra. Le di­rec­teur de l’AWEM a in­di­qué que pour le pre­mier tri­mestre de l’an­née en cours, et à quelques mois de la li­vrai­son du com­plexe si­dé­rur­gique de cette zone, un mil­lier de postes d’em­ploi sont of­ferts par AQS, l’en­tre­prise al­gé­ro-qa­ta­rie char­gée de la réa­li­sa­tion de ce pro­jet.

Se­lon le même res­pon­sable, 68% des postes d’em­ploi of­ferts par AQS pour les dé­ten­teurs d’un di­plôme su­pé­rieur ont été re­par­tis sur les de­man­deurs d’em­ploi des agences de Ta­her, Jijel et Zia­ma Man­sou­riah, dont 30% pour celle d’El Mi­lia. A une ques­tion d’El Wa­tan sur ce qui ap­pa­raît comme un dés­équi­libre dans cette ré­par­ti­tion, l’in­ter­ve­nant a pré­ci­sé qu’une prio­ri­té est don­née aux chô­meurs d’El Mi­lia.

Par branche d’ac­ti­vi­té, le sec­teur du BTPH a été le plus im­por­tant pour­voyeur d’em­plois, avec 5 388 postes créés en 2018, sui­vi de ce­lui de l’in­dus­trie, avec 3 300 postes et les ser­vices, avec 1759. Le sec­teur agri­cole n’a créé que 23 postes. Aus­si pa­ra­doxal que ce­la puisse pa­raître, l’in­dus­trie est de loin le sec­teur qui offre le plus d’em­plois par rap­port à l’agri­cul­ture, dans une wi­laya qui se targue d’avoir une vo­ca­tion tou­ris­tique et agri­cole.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.