Le pa­ri réus­si des jeunes d’Ixu­laf

El Watan (Algeria) - - Culture - Omar Ar­bane

L’as­so­cia­tion des ac­ti­vi­tés des jeunes, Ixu­laf, (Les bour­geons) de la com­mune d’Ath Man­sour, à l’est de la wi­laya de Bouira, a or­ga­ni­sé, du 10 au 12 du mois en cours, la Ren­contre na­tio­nale du des­sin sur mur. «C’est une ma­nière d’in­no­ver, de sor­tir de l’or­di­naire dans notre cé­lé­bra­tion de Yen­nayer. D’où l’idée d’or­ga­ni­ser un fes­ti­val de des­sin sur les murs. C’est grâce aus­si à notre ar­tiste, Wa­lid Tach­tache, qui avait dé­jà réa­li­sé de beaux ta­bleaux sur les murs de notre vil­lage, Ath Voua­li», di­ra Amine Bah­loul, pré­sident d’Ixu­laf. Pour cette pre­mière édi­tion, des ar­tistes des­si­na­teurs de 18 wi­layas du pays ont ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de l’as­so­cia­tion. Jeudi der­nier, le coup d’en­voi des fes­ti­vi­tés a été don­né par le wa­li de Bouira, qui s’est ren­du au vil­lage sé­cu­laire d’Ath Voua­li, où a eu lieu le gros des ac­ti­vi­tés de la Ren­contre. «Nous avions ré­ser­vé plus de 50 es­paces sur les murs du vil­lage. Nos in­vi­tés, les ar­tistes, les ont em­bel­lis avec ces belles fresques trai­tant une seule thé­ma­tique, qui est celle Yen­nayer. Ath Voua­li est de­ve­nu une im­mense oeuvre d’art», se ré­jouit notre in­ter­lo­cu­teur. Mal­gré les rudes condi­tions cli­ma­tiques, les ar­tistes avaient re­le­vé le dé­fi et ont ac­com­pli avec brio leur mis­sion. «C’est une très bonne ini­tia­tive qui nous a per­mis à nous les ar­tistes et des­si­na­teurs des quatre coins du pays, de nous ren­con­trer ici dans ce beau vil­lage. Nous avons tel­le­ment be­soin de ce genre de ren­contres ar­tis­tiques. J’es­père que d’autres se re­pro­dui­ront ailleurs dans d’autres vil­lages et villes du pays», es­père un ar­tiste. Le pro­gramme des fes­ti­vi­tés a tou­ché d’autres do­maines ar­tis­tiques. Entre autres, une ex­po­si­tion d’ob­jets ar­ti­sa­naux, une soi­rée théâ­trale, une confé­rence, ain­si que le fa­meux Imen­si N Yen­nayer ou le dî­ner du Nou­vel An. Sa­me­di, le jour de cé­lé­bra­tion de Yen­nayer, un car­na­val avec l’ha­bit tra­di­tion­nel amazigh a sillon­né les ruelles d’Ath Voua­li.

Le car­na­val, pre­mier de son genre, avait sus­ci­té beau­coup d’in­té­rêt chez les ha­bi­tants du vil­lage. «Nous te­nons à re­mer­cier tous ceux qui ont oeu­vré pour la réus­site de cet évé­ne­ment, à leur tête les ar­tistes, ain­si que nos par­te­naires, dont la wi­laya de Bouira, l’APC d’Ath Man­sour, la Mai­son de la culture de Bouira, le jour­nal El Wa­tan. Sans omettre les en­tre­prises pri­vées qui nous ont ai­dés», di­ront les jeunes de l’as­so­cia­tion. Ixu­laf, qui n’était qu’un groupe de jeunes, avait réa­li­sé 2 films in­ti­tu­lés Slil­wan I et Slil­wan II, qui sont une adap­ta­tion d’un conte du pa­tri­moine oral ka­byle, des courts mé­trages, des pièces théâ­trales, des chan­sons de cho­rale, etc. En sep­tembre 2018, le groupe ob­tient un agré­ment et de­vient une pro­met­teuse as­so­cia­tion.

Des ar­tistes-des­si­na­teurs de 18 wi­layas du pays ont ré­pon­du à l’in­vi­ta­tion de l’as­so­cia­tion

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.