El Watan (Algeria)

«Appel de Genève» pour la libération immédiate d’Assange

-

La maire de Genève (Suisse) et la compagne de Julian Assange, qui attend que la justice britanniqu­e examine l’appel formé contre le refus de son extraditio­n vers les Etats-Unis, ont lancé vendredi un appel à sa libération immédiate. «L’Appel de Genève» a été lancé lors d’un événement virtuel auquel ont participé la compagne du fondateur de WiikiLeaks, Stella Morris, et la maire de la ville suisse, Frédérique Perler, ainsi que plusieurs personnali­tés, dont le Rapporteur spécial de l’ONU sur la torture, Nils Melzer. «Nous, citoyens de

Genève et d’ailleurs, lançons ‘‘l’Appel de Genève’’ pour demander la libération immédiate de Julian Assange», écrivent-ils dans cet appel. «En isolement cellulaire à la prison de haute sécurité de Belmarsh à Londres, le fondateur de WikiLeaks est menacé d’extraditio­n vers les Etats-Unis où il risque une peine de prison de 175 ans. Son seul crime est d’avoir dit la vérité !» L’appel est également soutenu par l’ancien directeur général du Comité internatio­nal de la Croix-Rouge, Yves Daccord, le secrétaire général de la section suisse de Reporters sans frontières, Denis Masmejan, et le sénateur suisse Carlo Sommaruga. Julian Assange, 49 ans, a été arrêté par la police britanniqu­e en avril 2019 après avoir passé sept ans reclus à l’ambassade d’Equateur à Londres.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria