El Watan (Algeria)

LA VACCINATIO­N PEINE À SE GÉNÉRALISE­R

-

La question est de savoir si des quantités suffisante­s de vaccins sont disponible­s pour maintenir cette opération durant les prochains mois, du moins au cours de l’été ? Selon des sources bien informées, seulement un million et demi de doses de différents vaccins sont attendues pour la fin du mois de juin.

Lancée depuis une semaine au niveau de la capitale, la vaccinatio­n de masse, toutes catégories d’âgen contre la Covid-19 sur les places publiques se poursuit avec l’ouverture d’un septième point hier au niveau de commune de Baraki. Le huitième site est prévu d’ici le week-end à la promenade des Sablettes. Sur les six points lancés depuis dimanche dernier, à savoir El Kettani, place du 1er Mai, Dar El Beïda, Rouiba, Sidi Abdellah, Chéraga,

6204 personnes ont été vaccinées au 13 juin, selon le directeur de la santé de la wilaya d’Alger, le Dr Abderahim Yala. «Ce que nous avons réalisé en cinq jours représente environ 10% de ce qui a été effectué depuis le premier jour du lancement de la campagne nationale de vaccinatio­n, en janvier dernier, à ce jour au niveau des

polycliniq­ues», a-t-il souligné. Et de préciser que «l’opération se poursuivra tant que qu’il y a une disponibil­ité

de doses de vaccins. Les doses de rappel (deuxième dose) sont également réservées». Le site de la commune de Baraki inauguré hier a déjà enregistré dès la matinée, a-t-il ajouté, plus d’une centaine de personnes. Le Dr Yala rappelle que l’objectif de cette opération est de vacciner un nombre important de citoyens tout en mettant en place toutes les conditions requises pour assurer la sécurité et la protection de la population. D. K.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Algeria