El Watan (Algeria)

Des membres du commando ont reçu une formation aux Etats-Unis

- R. I.

Quatre Saoudiens qui ont participé au meurtre en 2018 du journalist­e du Washington Post, Jamal Khashoggi, ont reçu une formation paramilita­ire aux Etats-Unis l’année précédente dans le cadre d’un contrat approuvé par le départemen­t d’Etat américain. C’est ce qu’a rapporté mardi le New York Times, relayé hier par l’agence Reuters.

La formation a été dispensée par Tier 1 Group, qui appartient à la société Cerberus Capital Management, et était de nature défensive et conçue pour protéger les dirigeants saoudiens, a précisé le New York Times.

En réponse au rapport du Times, le porte-parole du départemen­t d’Etat, Ned Price, a déclaré qu’en vertu de la loi, le départemen­t ne peut faire aucun commentair­e «sur les activités d’octroi de licences d’exportatio­n de produits de défense alléguées dans les médias». Il a également déclaré que la politique américaine à l’égard de l’Arabie Saoudite «donnera la priorité à l’Etat de droit et au respect des droits de l’homme».

Résident aux Etats-Unis, Jamal Khashoggi écrivait une tribune dans le Washington Post. Il a été tué et démembré dans le consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul en octobre 2018. Selon un rapport des services de renseignem­ent américains publié en février, le prince héritier Mohammed Ben Salman a approuvé une opération visant à capturer ou à tuer le journalist­e.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria