El Watan (Algeria)

LE BLÉ SE MAINTIENT À PLUS DE 200 EUROS LA TONNE

-

Les prix du blé se maintenaie­nt hier à plus de 200 euros, avec un recul enregistré à la mi-journée, sous pression notamment des premières récoltes du bassin de production de la mer Noire. Sur Euronext, la tonne de blé tendre baissait de 2,50 euros sur échéance de septembre à 202,50 euros, et de deux euros sur l’échéance de décembre à 204,75 euros, pour un peu moins de 11 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, baissait de deux euros sur l’échéance d’août à 236,50 euros, et de 2,50 euros sur l’échéance de novembre à 202 euros, pour environ 120 lots échangés. Les cours des céréales à paille avaient commencé à céder du terrain en fin de semaine dernière, la progressio­n constatée après un rapport du ministère américain de l’Agricultur­e ayant fait long feu, notamment en blé. «Ceci est le résultat de l’arrivée des récoltes du bassin (de production) mer Noire, qui s’affichent globalemen­t satisfaisa­ntes, avec un record notamment attendu en blé sur l’Ukraine», selon une note du cabinet Agritel publiée hier. L’Egypte a profité de ce mouvement de détente des prix pour lancer ce week-end un appel d’offres pour du blé tendre chargé entre début et mi-septembre, pour lequel les épis du bassin de production de la mer Noire (Russie, Ukraine ou Roumanie) devraient être encore bien placés.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria