Les ex­por­ta­teurs de pé­trole et de gaz au­ront du sou­ci à se faire

El Watan week-end - - Monde -

Les prin­ci­paux ex­por­ta­teurs de pé­trole et de gaz se­ront confron­tés à des dé­fis «sans pré­cé­dent» dans les an­nées à ave­nir, pré­voit un nou­veau rap­port de l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie (AIE).

Le rap­port, pu­blié hier, in­ti­tu­lé «Pers­pec­tives des éco­no­mies de pro­duc­tion», a exa­mi­né six éco­no­mies dé­pen­dantes des res­sources qui sont des pi­liers de l’ap­pro­vi­sion­ne­ment éner­gé­tique mon­dial, à sa­voir l’Irak, le Ni­ge­ria, la Rus­sie, l’Ara­bie Saou­dite, les Emi­rats arabes unis et le Ve­ne­zue­la. Dans cette ana­lyse, les ex­perts de l’AIE ont éva­lué com­ment ces pays pour­raient se com­por­ter jus­qu’en 2040 se­lon di­vers scé­na­rios de prix et de po­li­tiques. Les prin­ci­paux ex­por­ta­teurs de pé­trole et de gaz ont tra­ver­sé de nom­breux bou­le­ver­se­ments au cours des der­nières dé­cen­nies, fait consta­ter le rap­port, re­le­vant ce­pen­dant qu’un en­ga­ge­ment re­nou­ve­lé en fa­veur de la ré­forme et de la di­ver­si­fi­ca­tion éco­no­mique se­ra es­sen­tiel pour faire face à la dy­na­mique chan­geante de l’éner­gie mon­diale. Ces op­tions in­cluent une pro­duc­tion en hausse à par­tir de nou­velles sources telles que le schiste, des in­cer­ti­tudes sur le rythme de la crois­sance, de la de­mande en pé­trole et le dé­ploie­ment de nou­velles tech­no­lo­gies éner­gé­tiques, se­lon le do­cu­ment qui note que les mon­tagnes russes des prix du pé­trole au cours de la der­nière dé­cen­nie ont mis en lu­mière les fai­blesses struc­tu­relles de bon nombre des prin­ci­paux ex­por­ta­teurs. En ef­fet, rap­pel­let-on, de­puis 2014, les re­ve­nus nets ti­rés du pé­trole et du gaz ont di­mi­nué de 40% (dans le cas de l’Irak) à 70% (dans le cas du Ve­ne­zue­la), ce qui a eu de nom­breuses consé­quences sur les per­for­mances éco­no­miques. Pour l’AIE, la vo­la­ti­li­té des re­ve­nus ti­rés des hy­dro­car­bures sou­lève des di­lemmes pour les pays dont le bud­get en dé­pend, en par­ti­cu­lier si leur éco­no­mie et leurs fi­nances ne ré­sistent pas. Se­lon le rap­port, qui in­ter­vient à un mo­ment où les prix du ba­ril sont éle­vés par rap­port à il y a quelques an­nées, le de­gré de pi­lo­tage, par les pays pro­duc­teurs, d’une trans­for­ma­tion éco­no­mique es­sen­tielle peut avoir des consé­quences ma­jeures sur les mar­chés de l’éner­gie, les ob­jec­tifs en­vi­ron­ne­men­taux mon­diaux et la sé­cu­ri­té éner­gé­tique. «Plus que ja­mais, les chan­ge­ments fon­da­men­taux dans le mo­dèle de dé­ve­lop­pe­ment des pays riches en res­sources na­tu­relles semblent in­évi­tables», a dé­cla­ré le di­rec­teur exé­cu­tif de l’AIE, Fa­tih Bi­rol, qui ap­pelle à don­ner suite aux ini­tia­tives de ré­forme an­non­cées, car «ne pas prendre les me­sures qui s’im­posent ag­gra­ve­rait les risques fu­turs pour les éco­no­mies de pro­duc­teurs ain­si que pour les mar­chés mon­diaux», a-t-il ex­pli­qué.

LES SO­LU­TIONS DE L’AIE

L’ana­lyse de l’Agence in­ter­na­tio­nale de l’éner­gie fait ob­ser­ver que cer­tains des plus grands pro­duc­teurs du monde su­bissent de fortes pres­sions de la part de jeunes en­trant sur le mar­ché du tra­vail. «Plus de 50% de la po­pu­la­tion du Moyen-Orient a moins de 30 ans. La pro­por­tion est su­pé­rieure à 70% au Ni­ge­ria. Chez de nom­breux grands pro­duc­teurs, les re­ve­nus ti­rés du pé­trole et du gaz ne se­ront pas as­sez im­por­tants pour ré­pondre aux be­soins de ces po­pu­la­tions en crois­sance, même dans les scé­na­rios où la de­mande de pé­trole conti­nue de croître jus­qu’en 2040, et où les prix res­tent re­la­ti­ve­ment ro­bustes», a-t-on af­fir­mé. Dans ce contexte, l’AIE pro­pose six so­lu­tions-clés, à sa­voir cap­tu­rer une plus grande va­leur na­tio­nale des hy­dro­car­bures, par exemple via des pro­duits pé­tro­chi­miques, uti­li­ser le gaz na­tu­rel comme moyen de sou­te­nir une crois­sance di­ver­si­fiée, ex­ploi­ter le po­ten­tiel im­por­tant, mais «sous-uti­li­sé» des éner­gies re­nou­ve­lables, en par­ti­cu­lier l’éner­gie so­laire, éli­mi­ner pro­gres­si­ve­ment les sub­ven­tions qui en­cou­ragent le gas­pillage, as­su­rer des in­ves­tis­se­ments suf­fi­sants en amont et jouer un rôle dans le dé­ploie­ment de nou­velles tech­no­lo­gies éner­gé­tiques, telles que le cap­tage, l’uti­li­sa­tion et le sto­ckage du car­bone.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.