HCA : «La créa­tion de l’aca­dé­mie est sus­cep­tible d’ap­por­ter un plus au Haut-com­mis­sa­riat à l’Ama­zi­ghi­té»

El Watan week-end - - 7 Jours - APS

Le se­cré­taire gé­né­ral du Hautcom­mis­sa­riat à l’Ama­zi­ghi­té (HCA), Si El Ha­che­mi As­sad, a af­fir­mé, hier à Al­ger, dans une dé­cla­ra­tion re­prise par l’APS, que la créa­tion de l’aca­dé­mie al­gé­rienne de la langue ama­zi­ghe a mar­qué «un nou­veau ja­lon dans la pro­mo­tion de ta­ma­zight», as­su­rant que le HCA en­tre­tien­dra une re­la­tion «com­plé­men­taire» avec cette ins­ti­tu­tion pour oeu­vrer de con­cert à la gé­né­ra­li­sa­tion de cette langue na­tio­nale. «La créa­tion de l’aca­dé­mie est sus­cep­tible d’ap­por­ter un plus au Hautcom­mis­sa­riat à l’ama­zi­ghi­té», a dé­cla­ré M. As­sad, sou­li­gnant que le HCA au­ra «une re­la­tion com­plé­men­taire et oeu­vre­ra en par­faite har­mo­nie avec l’aca­dé­mie en vue d’amé­lio­rer pro­gres­si­ve­ment l’en­sei­gne­ment de ta­ma­zight dans le sys­tème éducatif et l’en­sei­gne­ment su­pé­rieur.» Pour M. As­sad, la gé­né­ra­li­sa­tion de ta­ma­zight «né­ces­site du temps, des moyens et l’en­ca­dre­ment né­ces­saire», rap­pe­lant, à ce titre, que l’en­sei­gne­ment de cette langue avait été élar­gi à 43 wi­layas avec l’en­trée sco­laire de cette an­née, en sus des opé­ra­tions de sen­si­bi­li­sa­tion me­nées par le HCA à tra­vers les quatre wi­layas res­tantes, à sa­voir El Oued, Naâ­ma, El Tarf et Tiaret. Par ailleurs, le même res­pon­sable a mis en avant le rôle du HCA dans «la pro­mo­tion» de cette langue na­tio­nale et of­fi­cielle. Il a af­fir­mé, éga­le­ment, que par­mi les dé­fis qui at­tendent le HCA fi­gure «l’in­té­gra­tion de la créa­ti­vi­té ama­zi­ghe avec toutes les va­riantes lin­guis­tiques, et dans tous les genres lit­té­raires et la tra­duc­tion, ain­si que la pré­sence de la langue ama­zi­ghe dans le cadre d’un ser­vice pu­blic». Abor­dant le rôle de l’aca­dé­mie, M. As­sad a in­di­qué que les mis­sions de cette ins­ti­tu­tion ont été dé­fi­nies dans la loi or­ga­nique pro­mul­guée à cet ef­fet, dont «l’éla­bo­ra­tion d’un dic­tion­naire ré­fé­ren­tiel de la langue ama­zi­ghe», le­quel s’ap­puie­ra, a-t-il dit, sur les dic­tion­naires thé­ma­tiques édi­tés par le HCA. L’aca­dé­mie a éga­le­ment pour mis­sion la nor­ma­li­sa­tion de ta­ma­zight et la pré­pa­ra­tion de cette langue pour de­ve­nir «la langue des sciences et de la mo­der­ni­sa­tion». S’agis­sant de l’écri­ture qui se­ra uti­li­sée pour la trans­crip­tion de ta­ma­zight, le même res­pon­sable a in­di­qué que par­mi les dé­fis qui at­tendent l’aca­dé­mie, fi­gure la dé­ter­mi­na­tion de «la for­mule la plus ap­pro­priée pour la trans­crip­tion de cette langue», re­le­vant qu’à l’heure ac­tuelle le trip­tyque ti­fi­nagh­la­tin-arabe a été adop­té. Af­fir­mant que la dé­ci­sion au su­jet de cette ques­tion se­ra «po­li­tique», le SG du HCA a in­di­qué que l’écri­ture «ne pose pas de pro­blèmes» et doit être lais­sée aux aca­dé­mi­ciens.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.