Le syn­di­cat na­tio­nal des cher­cheurs per­ma­nents in­ter­pelle le mi­nistre

El Watan week-end - - 7 Jours -

Le Syn­di­cat na­tio­nal des cher­cheurs per­ma­nents af­fi­lié à l’Union gé­né­rale des tra­vailleurs al­gé­riens (SNCP-UGTA) re­vient à la charge. Après avoir at­ten­du long­temps une ré­ponse du mi­nis­tère de l’En­sei­gne­ment su­pé­rieur, il ex­horte le mi­nistre «à prendre en charge ses re­ven­di­ca­tions so­cio­pro­fes­sion­nelles», rap­porte l’APS. Lors d’une confé­rence de presse ani­mée hier à Al­ger, le pré­sident du SNCP, Sma­ti Zogh­bi, a mis l’ac­cent sur «la né­ces­si­té d’une prise en charge ur­gente des re­ven­di­ca­tions des cher­cheurs per­ma­nents qui sont mar­gi­na­li­sés, et ce, en dé­pit des pro­messes don­nées par le mi­nis­tère pour la prise en charge de ces re­ven­di­ca­tions». Il dit : «Un dia­logue per­ma­nent et des contacts sont éta­blis avec la tu­telle, tou­te­fois la prise en charge de nos re­ven­di­ca­tions sur le ter­rain n’est pas ef­fec­tive.» Il de­mande la te­nue «d’une séance de tra­vail avec la tu­telle pour dé­battre des re­ven­di­ca­tions sou­le­vées, par­ti­cu­liè­re­ment la ré­vi­sion du sta­tut par­ti­cu­lier du cher­cheur per­ma­nent pour lui per­mettre de pro­mou­voir sa car­rière pro­fes­sion­nelle et son par­cours scien­ti­fique, ain­si que la ré­vi­sion des cri­tères de clas­se­ment des cher­cheurs.» Le syn­di­cat ré­clame éga­le­ment l’aug­men­ta­tion du taux de fi­nan­ce­ment des centres de re­cherche scien­ti­fique pour leur per­mettre de dé­ve­lop­per leurs ac­ti­vi­tés et de va­lo­ri­ser leurs réa­li­sa­tions pour les ex­ploi­ter dans le dé­ve­lop­pe­ment de l’éco­no­mie na­tio­nale, tout en per­met­tant aux cher­cheurs per­ma­nents de ti­rer pro­fit de la for­ma­tion conti­nue pour ac­tua­li­ser leurs connais­sances scien­ti­fiques et être au dia­pa­son des der­niers dé­ve­lop­pe­ments dans le do­maine de la re­cherche scien­ti­fique. Le SNCP in­siste aus­si sur les re­ven­di­ca­tions so­ciales et a ap­pe­lé à «consa­crer un quo­ta de lo­ge­ments à ces cher­cheurs pour leur per­mettre d’ac­com­plir leurs mis­sions dans un cli­mat so­cial ap­pro­prié». La carte na­tio­nale de la re­cherche scien­ti­fique compte près de 26 centres de re­cherche scien­ti­fique et 10 uni­tés où ac­tivent près de 2400 cher­cheurs per­ma­nents au ni­veau na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.