Pro­cès des 17 ma­ni­fes­tants pour ta­ma­zight à Boui­ra : ver­dict le 10 jan­vier 2019

El Watan week-end - - 7 Jours - Omar Ar­bane

Le pro­cès en ap­pel des 17 jeunes ma­ni­fes­tants pour la cause ama­zi­ghe s’est en­fin te­nu, hier, à la cour de Boui­ra après plu­sieurs re­ports. Le col­lec­tif des avo­cats de la dé­fense avait, tout au long du pro­cès, plai­dé pour l’ar­rêt de toutes les pour­suites ju­di­ciaires à l’en­contre des jeunes mi­li­tants pour ta­ma­zight. Pour rap­pel, les 17 pré­ve­nus ont été condam­nés en juin der­nier en pre­mière ins­tance à des peines al­lant d’un an à deux ans de pri­son ferme, et à des amendes de 10 000 à 20 000 DA. Ils sont ac­cu­sés entre autres pour «at­trou­pe­ment il­lé­gal», «trouble à l’ordre pu­blic», «des­truc­tion de biens pu­blics et de biens d’au­trui», «agres­sion de po­li­ciers» et «at­teinte à la sé­cu­ri­té pu­blique». Lors du pro­cès d’hier, plu­sieurs mi­li­tants des droits de l’homme, des dé­pu­tés et des membres de l’APW des deux par­tis RCD et FFS et autres ac­teurs de la so­cié­té ci­vile étaient pré­sents à la cour de Boui­ra pour ex­pri­mer leur so­li­da­ri­té avec les jeunes condam­nés. Pour rap­pel, l’af­faire des 17 ma­ni­fes­tants re­monte à dé­cembre 2017, lorsque des étu­diants et ly­céens avaient ma­ni­fes­té pa­ci­fi­que­ment dans les rues du chef-lieu de la wi­laya de Boui­ra pour ré­cla­mer la gé­né­ra­li­sa­tion et la pro­mo­tion de ta­ma­zight. Des in­trus avaient pro­vo­qué une ba­garre qui a dé­gé­né­ré. L’in­ter­ven­tion mus­clée des forces de l’ordre s’est sol­dée par l’ar­res­ta­tion de 17 jeunes. Juste après les in­ter­pel­la­tions, le dé­pu­té RCD à l’APW de Boui­ra, Cha­bane Me­ziane, avait de­man­dé au wa­li de Boui­ra d’in­ter­ve­nir pour em­pê­cher toute pour­suite ju­di­ciaire à l’en­contre des ma­ni­fes­tants ar­rê­tés. Ce que le wa­li avait pro­mis. Ce­pen­dant, l’en­ga­ge­ment n’a pas été ho­no­ré.

Newspapers in French

Newspapers from Algeria

© PressReader. All rights reserved.