Au mu­sée

Dia­logue au quo­ti­dien Je­den Mo­nat fin­den Sie an die­ser Stelle ei­nen Verständ­nis­dia­log.

Ecoute - - LANGUE -

Loïc : Bon­jour, je vou­drais des billets pour deux adultes et deux en­fants.

L’em­ployée : Quel âge ont vos en­fants ?

Loïc : 8 et 10 ans.

L’em­ployée : Alors, pour vous, le billet fa­mi­lial est le plus avan­ta­geux.

Loïc : Bien. L’em­ployée : Ou peut-être dé­si­rez-vous un billet

com­bi­né ?

Loïc : Qu’est-ce que c’est exac­te­ment ?

L’em­ployée : Ça vous donne ac­cès à toutes les salles, c’est-à-dire aux col­lec­tions per­ma­nentes et à notre ex­po­si­tion tem­po­raire.

Loïc : C’est celle sur les im­pres­sion­nistes ?

L’em­ployée : Oui, c’est exact. Je vous la re­com­mande vi­ve­ment, et il faut en pro­fi­ter parce que c’est le der­nier jour au­jourd’hui.

Loïc : Qu’est-ce que tu en penses ché­rie ? Ju­lie : Je vou­drais bien, mais on est ve­nus sur­tout pour voir les salles sur l’égypte an­tique avec les en­fants, et j’ai peur que ce soit un peu trop long pour eux.

L’em­ployée : Si ça vous in­té­resse, on a un ate­lier des­sin pour les en­fants de 7 à 10 ans à 15 heures. Il me reste juste deux places. Il coûte 8 euros par en­fant.

Loïc : Il dure com­bien de temps ?

L’em­ployée : Une heure et de­mie… Ça vous lais­se­rait juste le temps de faire la vi­site de l’ex­po­si­tion tem­po­raire pen­dant ce temps-là.

Ju­lie : C’est par­fait !

Loïc : Bien, alors on fait comme ça. Et est-ce que vous or­ga­ni­sez aus­si des vi­sites gui­dées ?

L’em­ployée : Non, mais nous avons des ta­blettes avec des ex­pli­ca­tions sur les oeuvres prin­ci­pales. Loïc : Oh ! Ça c’est in­té­res­sant. Ça coûte com­bien ?

L’em­ployée : C’est un ser­vice gra­tuit pour les vi­si­teurs.

Loïc : Su­per. Et où est-ce qu’on peut les prendre ? L’em­ployée : Der­rière vous, de l’autre cô­té de l’en­trée.

Loïc : Par­fait ! J’au­rais en­core une der­nière ques­tion : est-ce qu’il est pos­sible de dé­jeu­ner au mu­sée ?

L’em­ployée : Oui bien sûr. Nous avons un ca­fé-res­tau­rant au der­nier étage. Ce n’est pas de la grande cui­sine, mais ils font des choses simples et à des prix rai­son­nables. Et puis, ça vaut la peine rien que pour la vue ma­gni­fique sur la ville.

Loïc : Alors on com­mence par l’égypte, puis on ira dé­jeu­ner avant d’em­me­ner les en­fants à l’ate­lier. D’ac­cord ché­rie ?

Ju­lie : Oui, ça me va tout à fait.

L’em­ployée : Voi­là votre billet et les bons de réservation pour l’ate­lier à re­mettre à l’ani­ma­teur. Le point de ren­dez-vous est en bas des es­ca­liers. Soyez-y en­vi­ron un quart d’heure à l’avance… Ça vous fait 41 euros en tout.

Loïc : Te­nez…

L’em­ployée : Mer­ci. Bonne jour­née.

Loïc : Mer­ci, à vous aus­si.

Newspapers in French

Newspapers from Austria

© PressReader. All rights reserved.