Kim Cli­js­ters a dit adieu à l’Open d’Aus­tra­lie

MEl­bOuRnE Pas de mi­racle pour Kim Cli­js­ters en de­mi-fi­nale de l’Open d’Aus­tra­lie. Sha­ra­po­va l’a em­por­té en deux sets 6-4, 6-2. Cli­js­ters a quit­té le tour­noi sous les ap­plau­dis­se­ments nour­ris du pu­blic.

Metro (French Edition) - - Sports -

Kim Cli­js­ters (WTA 5), qui a été bat­tue par la Russe Ma­ria Sha­ra­po­va, tête de sé­rie n°1, en deux sets 6-4, 6-2, a fait ses adieux au pu­blic aus­tra­lien, hier à Mel­bourne en de­mi-fi­nale de l’Open d’Aus­tra­lie. La Russe re­joint dès lors Se­re­na Williams en fi­nale de la pre­mière le­vée du Grand Che­lem. A la sor­tie du court, alors que l’in­ter­view est d’ha­bi­tude ré­ser­vée au vain­queur, cette fois, c’est «Aus­sie Kim», comme elle est dé­sor­mais ap­pe­lée aux an­ti­podes, qui a re­çu les hon­neurs du pré­sen­ta­teur lo- cal sous l’oeil bien­veillant de Sha­ra­po­va. Très émue d’avoir joué pour la der­nière fois à Mel­bourne, puis­qu’elle pren­dra sa re­traite spor­tive en cours de sai­son, la Lim­bour­geoise s’est sur­tout dite dé­so­lée. «Dé­çue que ce n’était tou­jours pas ça», fai­sant no­tam­ment ré­fé­rence au match de la veille contre la Suis­sesse Mar­ti­na Hin­gis, où mal­gré un nombre consé­quent de fautes di­rectes, elle était néan­moins par­ve­nue à ar­ra­cher le droit de jouer en de­mi-fi­nale. «Au­jourd’hui ce­la al­lait un peu mieux mais ce n’était pas suf­fi­sant pour battre Sha­ra­po­va. Je suis triste de par­tir, c’était tou­jours un plai­sir de ve­nir en Aus­tra­lie.» Notre com­pa­triote a aus­si pro­mis de re­pas­ser: «je re­vien­drai. Vous me ver­rez peut-être dans quelques an­nées ici, sur une plage avec des en­fants», a-t-elle lan­cé au pu­blic. Quant à sa­voir com­bien de «kids», comme lui de­man­dait le com­men­ta­teur, elle a pré­fé­ré ré­pondre par un large sou­rire char­gé d’émo­tion, sans ou­blier de re­mer­cier «son» pu­blic qui l’a tou­jours sou­te­nue, même après sa sé­pa­ra­tion d’avec son an­cien fian­cé aus­tra­lien Ley­ton He­witt. La ren­contre avait pour­tant bien dé­bu­tée pour Cli­js­ters qui me­na même 4-3 dans le pre­mier set, après avoir fait le break par deux fois. Mais Sha­ra­po­va haus­sait alors son ni­veau de jeu, réus­sis­sant toutes ses mon­tées au fi­let, pour em­po­cher les trois jeux sui­vants et la pre­mière manche en 42 mi­nutes de jeu. La Russe pou­vait comp­ter sur un pre­mier ser­vice de grande qua­li­té dans le deuxième set. Elle s’im­po­sait après 1h23 de jeu.

Newspapers in French

Newspapers from Belgium

© PressReader. All rights reserved.