BGFIBANK dans un bras de fer

Jeune Afrique - - Projecteurs -

Dans le conflit qui op­pose la so­cié­té ga­bo­naise e-do­ley Fi­nance à BGFIBANK, dont le siège est à Li­bre­ville, l’es­poir de trou­ver un ac­cord à l’amiable s’ame­nuise. La pre­mière re­proche à la se­conde d’avoir ex­ploi­té sans au­to­ri­sa­tion sa tech­no­lo­gie bre­ve­tée pour mettre en place fin 2015 une so­lu­tion mo­bile – paie­ment, trans­fert, etc. (JA n° 2988). Elle ré­clame au­jourd’hui plu­sieurs di­zaines de mil­liards de F CFA pour pré­ju­dice à BGFIBANK, es­ti­mant que celle-ci a vio­lé le par­te­na­riat (« e-do­ley­cash by BGFIBANK ») qui les liait de­puis 2013 et qui pré­voyait un par­tage des bé­né­fices « pour chaque tran­sac­tion réa­li­sée ».

En mars et en avril der­niers, plu­sieurs cour­riers ont été échan­gés entre Me­hugues Dé­si­ré Bo­gui­kou­ma, l’avo­cat d’e-do­ley Fi­nance, Claude Edembe et Par­faite Mba Obiang, res­pec­ti­ve­ment di­rec­trice des af­faires ju­ri­diques et chef de ser­vice li­tiges et in­ci­dents de BGFIBANK. Au­cun ac­cord n’a été trou­vé et au­cune ren­contre n’a eu lieu. Er­nest Aken­dengue Te­we­lyo, gé­rant d’e-do­ley Fi­nance, me­nace de dé­po­ser deux plaintes, l’une à Li­bre­ville et l’autre au tri­bu­nal de com­merce de Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.