Ch­ris­to Wiese ré­clame 4,8 mil­liards de dol­lars à Stein­hoff

Jeune Afrique - - Économie | Stratégie -

À la mi-mai 2017, Jeune Afrique avait consa­cré un long por­trait à Ch­ris­to Wiese, ma­gnat de la dis­tri­bu­tion de 76 ans (JA n° 2940), alors pre­mier ac­tion­naire des groupes Stein­hoff (ameu­ble­ment, vê­te­ments…) et Sho­prite (su­per­mar­chés). Il fi­gu­rait t en troi­sième po­si­tion des Sud-afri­cains les plus riches se­lon le clas­se­ment Forbes. Un an plus tard, le na­tif d’uping­ton a per­du de sa su­perbe. La ré­vé­la ation de mal­ver­sa­tions comp­tables en dé­cembre 201 17 a fait dé­cro­cher le cours du groupe Stein­hoff, dont lles ac­tions ont per­du 95 % de leur va­leur, et mis un term me au pro­jet, presque en­ga­gé, de fu­sion avec Sho­prite. Em­por­té par la tem­pête, Ch­ris­to Wiese a dé­mis­sion nné de sa fonc­tion de pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra ation. L’homme d’af­faires se place dé­sor­mais du cô­té é des vic­times. À la fin du mois d’avril, il a saisi la jus­tice ppour ré­cla­mer le rem­bour­se­ment de 4,8 mil­liards de dol lars (4 mil­liards d’eu­ros) in­ves­tis dans Stein­hoff à tra­ver rs son hol­ding per­son­nel Ti­tan en 2015 et 2016.

S E G A M I TY ET G A I V G ER B M O BL

/

ER

IEG

SW

O

WALD

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.