Rien sans Ka­bi­la

Jeune Afrique - - Le Courrier Des Lecteurs - FISTON KABONGO, Kin­sha­sa, RD Con­go

Elle est in­té­res­sante, cette mise en pers­pec­tive de l’af­fron­te­ment à dis­tance entre Kin­sha­sa et Luan­da (JA no 2995, da­té du 3 au 9 juin). Sans for­cé­ment l’af­fir­mer, les au­teurs du « match João Lou­ren­ço vs Jo­seph Ka­bi­la » dé­montrent que ces deux chefs d’état ne sont plus sur la même lon­gueur d’onde: le pre­mier fait sub­ti­le­ment pres­sion sur le se­cond. Ce der­nier se lais­se­ra-t-il faire ? La France, à tra­vers son pré­sident, Em­ma­nuel Ma­cron, l’es­père. Mais c’est sous-es­ti­mer le pré­sident congo­lais. Au pou­voir de­puis l’as­sas­si­nat de son père, en 2001, Jo­seph Ka­bi­la est au­jourd’hui un fin stra­tège. Ce n’est pas pour rien qu’il est le seul chef d’état en Afrique cen­trale à s’ac­cro­cher au pou­voir – son man­dat est ar­ri­vé à terme de­puis 2016 – sans mo­di­fier la Consti­tu­tion. Et tant que l’élec­tion de son suc­ces­seur ne se­ra pas or­ga­ni­sée, Ka­bi­la pré­ten­dra tou­jours être le pré­sident lé­gi­time de la RD Con­go. Maître du jeu, il semble néan­moins dé­ci­dé à or­ga­ni­ser les scru­tins du 23 dé­cembre, mais sui­vant ses propres condi­tions, c’est-à-dire avec sa contro­ver­sée ma­chine à vo­ter, un fi­chier élec­to­ral pas to­ta­le­ment fiable et une Com­mis­sion élec­to­rale na­tio­nale in­dé­pen­dante (Ce­ni) aux ordres. Et si c’était le seul moyen de par­ve­nir à une al­ter­nance (de fa­çade?) à la tête de la RD Con­go?

JA no 2995, du 3 au 9 juin.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.