L’élysée veille sur Atan­ga­na

Jeune Afrique - - Projecteurs -

Em­pri­son­né au Ca­me­roun du­rant dix-sept ans et gra­cié en 2014, l’homme d’af­faires fran­çais d’ori­gine ca­me­rou­naise Mi­chel Thierry Atan­ga­na a ob­te­nu le sou­tien de Pa­ris en vue de sa ré­ha­bi­li­ta­tion. Le 6 juin, Aude Ama­dou, une dé­pu­tée fran­çaise (LREM), a écrit au pré­sident Paul Biya pour lui faire part de la col­la­bo­ra­tion de Pa­ris dans ce dos­sier, que gère lo­ca­le­ment Ala­mine Ous­mane Mey, le mi­nistre de l’éco­no­mie. Le 25 juin, Pa­trice Str­zo­da, le di­rec­teur de ca­bi­net d’em­ma­nuel Ma­cron, a as­su­ré Atan­ga­na de la pleine consi­dé­ra­tion du chef de l’état fran­çais. Sou­te­nu par les dé­pu­tés eu­ro­péens Mi­chèle Ri­va­si et Phi­lippe Lam­berts, l’in­té­res­sé a éga­le­ment sol­li­ci­té, le 28 juin, l’ap­pui de Fe­de­ri­ca Mo­ghe­ri­ni, le chef de la di­plo­ma­tie eu­ro­péenne. Àyaoun­dé, son dos­sier a fait l’ob­jet de dis­cus­sions entre Jean- Bap­tiste Le­moyne, le se­cré­taire d’état au­près du mi­nistre fran­çais des Af­faires étran­gères, et Paul Biya le 29 juin, la veille d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique entre ce der­nier et Em­ma­nuel Ma­cron. En­fin, un do­cu­men­taire sur son his­toire se­ra pro­je­té à L’ONU en août, puis à L’UE en sep­tembre.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.