Qui a eu la tête de Da­cko?

Jeune Afrique - - Projecteurs -

Exit le Ma­lien Di­dier Da­cko, com­man­dant de la force conjointe du G5 Sa­hel, et le co­lo­nel-ma­jor Yaya­sé­ré, son ad­joint bur­ki­na­bè. Le 2 juillet à Nouak­chott, lors d’une ren­contre à la­quelle as­sis­tait Em­ma­nuel Ma­cron, les chefs d’état membres du G5 Sa­hel ont dé­ci­dé de les rem­pla­cer par des of­fi­ciers mau­ri­ta­nien et tcha­dien. L’ab­sence de ré­sul­tats, les exé­cu­tions de ci­vils par des sol­dats ma­liens du G5 Sa­hel à Bou­li­kes­si (Ma­li) mi-mai, puis l’at­ten­tat contre le Qgde Sé­va­ré, le 29 juin, ont fi­ni d’ir­ri­ter les pré­si­dents, en­par­ti­cu­lier Mo­ha­me­dould Ab­de­la­ziz et Idriss­dé­byit­no. Ilest­no­tam­men­tre­pro­chéau­com­man­de­ment de ne pas avoir sui­vi les re­com­man­da­tions de L’ONU pour pro­té­ger le camp. De son cô­té, la France de­vrait fi­nan­cer la re­cons­truc­tion du QG à Sé­va­ré.

Antó­nio Gu­terres, se­cré­taire gé­né­ral de L’ONU, et Di­dier Da­cko, à Sé­va­ré, le 30 mai.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.