2 août 2014, Nouak­chott. Lors de son in­ves­ti­ture,

Jeune Afrique - - Maghreb & Moyen-orient -

Mo­ha­med Ould Ab­de­la­ziz ré­itère une pro­messe faite cinq ans plus tôt, lors de sa pre­mière élec­tion : il res­pec­te­ra la Consti­tu­tion. Le pré­sident le jure, la main sur le Co­ran. La li­mi­ta­tion du nombre des man­dats à deux – et la li­mite d’âge à 75 ans pour être can­di­dat – a été in­tro­duite dans la Consti­tu­tion en 2006 par l’ex-pré­sident Ely Ould Mo­ha­med Vall.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.