SUR DE MAU­VAIS RAILS

Jeune Afrique - - Projecteurs -

Le pro­jet de construc­tion d’une voie fer­rée re­liant Ac­cra à Oua­ga­dou­gou, sur le­quel le Gha­na et le Burkina col­la­borent de­puis le dé­but de 2018, ir­rite Abid­jan. La pré­si­dence ivoi­rienne juge l’at­ti­tude des Bur­ki­na­bè dé­loyale. Se­lon nos sources, elle re­proche à ses voi­sins de ne pas s’at­te­ler avec la même éner­gie à la ré­no­va­tion de la ligne Abid­jan-oua­ga. Celle-ci est ex­ploi­tée par le groupe fran­çais Bol­lo­ré Trans­port & Lo­gis­tics par l’in­ter­mé­diaire de sa fi­liale Si­ta­rail, dans la­quelle les deux États sont ac­tion­naires. La Côte d’ivoire et le Burkina ont pour­tant mis en oeuvre plu­sieurs ac­cords bi­la­té­raux dans le cadre du Trai­té d’ami­tié et de co­opé­ra­tion (TAC).

Le pa­tron de Si­ta­rail et des res­pon­sables ivoi­riens à la gare de Trei­ch­ville (Abid­jan), en 2015.

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.