Le cour­rier des lec­teurs

Jeune Afrique - - Sommaire -

Dans l’ar­ticle que vous consa­crez à Guillaume So­ro, pré­sident de l’as­sem­blée na­tio­nale ivoi­rienne (« So­ro veut y croire », JA no 3020, du 25 no­vembre au

1er dé­cembre), Anna Sylvestre-treiner écrit: « Le Ra­ci re­ven­dique sept vic­toires, dont celle […] de Sounkalo Cou­li­ba­ly à Ta­fi­ré. » Maire de Ta­fi­ré, je tiens à mar­quer mon éton­ne­ment et dé­mens for­mel­le­ment les af­fir­ma­tions se­lon les­quelles je se­rais un élu du Ra­ci, dans un contexte pré­élec­to­ral de mon pays qui né­ces­site de la clar­té et de la dé­ter­mi­na­tion dans les choix po­li­tiques.

Je suis membre de la di­rec­tion du Ras­sem­ble­ment des ré­pu­bli­cains (RDR), conseiller spé­cial de la se­cré­taire gé­né­rale de ce par­ti et mi­li­tant du Ras­sem­ble­ment des hou­phoué­tistes pour la dé­mo­cra­tie et la paix (RHDP). Ma can­di­da­ture a été par­rai­née par ce par­ti et par au­cune autre force po­li­tique. J’ai été in­ves­ti par le pré­sident du RHDP, Alas­sane Ouat­ta­ra, et par au­cun autre lea­der po­li­tique ivoi­rien. SOUNKALO COU­LI­BA­LY, dit CHARLES SANGA, Ta­fi­ré, Côte d’ivoire

Newspapers in French

Newspapers from Benin

© PressReader. All rights reserved.