RE­TOUR EN FORCE APRÈS DES EN­NUIS DE SAN­TÉ

Échos vedettes - - LA UNE - SA­MUEL PRADIER

APRÈS UNE AN­NÉE REM­PLIE DE SPEC­TACLES, MI­CHEL LOU­VAIN A PRIS QUATRE MOIS COM­PLETS DE RE­POS DANS SA MAI­SON EN FLO­RIDE, OÙ IL A RE­FAIT LE PLEIN D’ÉNER­GIE. MAIS L’AP­PEL DE LA SCÈNE EST TOU­JOURS TRÈS FORT POUR CE CHAN­TEUR IN­FA­TI­GABLE. SON AGEN­DA EST D’AILLEURS PAS MAL REM­PLI JUS­QU’À LA FIN DE L’AN­NÉE.

Le re­tour de Flo­ride a été un peu com­pli­qué pour Mi­chel Lou­vain, puis­qu’il a été ma­lade au dé­but du mois. «J’ai eu une mau­vaise grippe. C’était la pre­mière fois de­puis long­temps que j’an­nu­lais des spec­tacles. Mais ça va mieux main­te­nant. Si j’étais plus jeune, il y a long­temps que je se­rais gué­ri, mais j’ai 80 ans. Je suis sage, je fais at­ten­tion.»

UN FIER PORTE-PA­ROLE

Cet en­nui de san­té l’a no­tam­ment obli­gé à an­nu­ler sa pré­sence au lan­ce­ment de la cam­pagne de fi­nan­ce­ment de la Fon­da­tion Hô­pi­tal Charles-LeMoyne, dont le siège est à Green­field Park. «J’ha­bite la Rive-Sud de­puis 12 ans. Je suis al­lé à l’hô­pi­tal Charles-LeMoyne à deux re­prises pour des ca­ta­ractes, mais c’est tout. Un jour, on m’a ap­pe­lé pour me de­man­der si j’ac­cep­te­rais d’être porte-pa­role pour la Fon­da­tion. Je me suis sou­ve­nu de mon amie Da­nielle, qui est res­tée à l’hô­pi­tal des jours et des jours, et qui me di­sait constam­ment qu’elle était bien trai­tée par le per­son­nel. J’ai donc ac­cep­té. Ça m’a tou­ché qu’on pense à moi pour être porte-pa­role.»

Le jour du lan­ce­ment, il a tou­te­fois bien failli être présent, mais pas du cô­té des in­vi­tés. «Le ma­tin même, je suis al­lé chez mon mé­de­cin, qui a eu peur que je sois at­teint d’une pneu­mo­nie. J’au­rais pu être trans­fé­ré dans les étages au mo­ment où les jour­na­listes vi­si­taient l’hô­pi­tal.»

Le chan­teur a ac­cep­té cette res­pon­sa­bi­li­té avec re­con­nais­sance, car il rê­vait se­crè­te­ment de voir son nom as­so­cié à une fon­da­tion hos­pi­ta­lière. «Mon uro­logue est à l’hô­pi­tal Saint-Luc et, chaque an­née, lorsque je vais pas­ser un exa­men pour la pros­tate, je me re­trouve de­vant la pho­to d’Yvon Des­champs. Je suis al­lé pas­ser un scan en no­vembre der­nier à l’hô­pi­tal Mai­son­neu­veRo­se­mont et il y avait la pho­to de Do­mi­nique Mi­chel par­tout. Je me suis dit que j’ai­me­rais bien pou­voir aider une fon­da­tion comme ça. On est po­pu­laires et, si notre nom peut ap­por­ter quelque chose à une oeuvre, c’est très va­lo­ri­sant.»

Mi­chel Lou­vain a par­ti­ci­pé, di­manche der­nier, au Brunch mu­si­cal de la Fon­da­tion ma­man Dion, au golf Le Mirage, qui a aus­si per­mis de sou­li­gner

les 91 ans de Mme Thé­rèse Dion. DES VA­CANCES REPOSANTES

Mi­chel Lou­vain avoue que les quatre mois qu’il vient de pas­ser en Flo­ride lui ont été très pro­fi­tables. «Je me suis re­po­sé et j’ai fait du vé­lo tous les jours. Ça m’a vrai­ment fait du bien. Quand j’ai quit­té le Qué­bec, tous mes amis ne croyaient pas que je par­tais pour quatre mois et que je n’al­lais pas re­ve­nir entre-temps. Et pour­tant, c’est ce que j’ai fait. Ha­bi­tuel­le­ment, je pars en Flo­ride, mais je re­viens et je re­pars plu­sieurs fois dans l’hi­ver. Une an­née, j’ai même fait sept al­lers-re­tours en quelques mois. Cette an­née, à cause de ma tour­née de l’an der­nier, j’avais be­soin de me re­po­ser. En vieillis­sant, on de­vient un peu plus sé­den­taire.» Mi­chel Lou­vain avait tou­te­fois hâte de re­ve­nir au Qué­bec. «La der­nière se­maine, mes ba­gages étaient faits, ma voi­ture par­tait sur une re­morque, j’avais le goût de re­trou­ver mes af­faires. Ma mai­son en Flo­ride, c’est aus­si chez moi, mais je suis bien dans ma pe­tite mai­son de Bros­sard.»

TOU­JOURS AUS­SI HEU­REUX SUR SCÈNE

Le chan­teur mul­ti­plie en­core les pro­jets pour les mois à ve­nir. «Je vais faire les sup­plé­men­taires de ma tour­née dans les pro­chaines se­maines. Je vais même al­ler jus­qu’au Nou­veau-Bruns­wick. J’ai une ving­taine de spec­tacles à l’agen­da. Il faut que le vieux se tienne tran­quille et en forme s’il veut faire tous ses spec­tacles. (rires) Je vais aus­si fê­ter mes 81 ans avec l’or­chestre Sin­fo­nia pour une soi­rée unique à Mont­réal, le 12 juillet. Il ne m’ar­rive que de belles choses et ce sont tou­jours des choses que j’aime. En dé­cembre, je vais aus­si faire la tour­née Noël, une tra­di­tion en chan­son. Je se­rai no­tam­ment avec Johanne Blouin, Re­née Martel, An­nie Ville­neuve et Mi­chaël. Ça va être pas mal plai­sant. On a près d’une ving­taine de spec­tacles au pro­gramme.» En rai­son de cet ajout dans son ho­raire, Mi­chel Lou­vain re­join­dra sa Flo­ride plus tard l’hi­ver pro­chain. «Ce n’est pas grave, je suis heu­reux lorsque je suis sur scène.»

PHO­TO:COLLABORATIONSPÉCIALE:FERLANDPHOTO

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.