CE QU’IL DIT DE...

Échos vedettes - - ENTREVUE -

En 84 ans de vie, Jacques God­bout a cô­toyé une foule de per­son­na­li­tés. Voyons, en quelques mots, ce qu’il re­tient de cer­taines d’entre elles.

Ro­bert Bou­ras­sa: «Il était mon meilleur ami d’en­fance. Je l’ai connu en troi­sième an­née. Il était mon voi­sin au coin De Lo­ri­mier et Saint-Jo­seph. À 10 ans, je suis de­ve­nu amou­reux de sa soeur. Qu’elle était belle!»

Re­né Lé­vesque: «Il m’a tou­jours dé­rou­té. Il ré­flé­chis­sait beau­coup et très bien, et il avait une bonne ex­pé­rience de la vie. Mais il était prêt à ris­quer le tout pour le tout. Il était plus casse-cou que moi à tout mo­ment.»

Gas­ton Mi­ron: «C’était un co­pain, mais aus­si un pas­teur. Mais plu­tôt que de nous bas­si­ner avec Jé­sus-Ch­rist et la ver­tu, il nous bas­si­nait avec l’in­dé­pen­dance. Si vous le ren­con­triez et lui posiez une simple pe­tite ques­tion qui met­tait en doute ses af­fir­ma­tions, vous en aviez pour une heure et demie à l’écou­ter.»

Pierre Bour­gault: «Il ne pre­nait la pa­role que s’il y avait 200 per­sonnes dans la place. Il avait be­soin d’une salle, et il était très ef­fi­cace de­vant une foule.»

Pierre El­liott Tru­deau: «Ce n’était pas un gars cha­leu­reux. Ce n’était pas un lit­té­raire, mais un avo­cat. Il avait moins de sen­si­bi­li­té et d’humanité que d’autres per­sonnes dans d’autres dis­ci­plines. Il était peut-être trop ra­tion­nel. Il était fils de riche et pingre comme on ne peut pas l’ima­gi­ner!»

Jus­tin Tru­deau: «Son père avait la ca­pa­ci­té de faire un spec­tacle, mais lui ne l’a pas. Ce gar­çon n’est pas un gar­çon, mais un ca­mé­léon. Il prend la cou­leur des lieux où il est. Il veut qu’on l’aime.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.