Chantal La­croix: Que sont-ils de­ve­nus?

Échos vedettes - - SOMMAIRE - FRAN­CIS BOL­DUC

AU COURS DES DER­NIÈRES AN­NÉES, CHANTAL LA­CROIX A FAIT DES HEU­REUX. AVEC SES NOM­BREUSES PRO­DUC­TIONS TÉ­LÉ, ELLE A CHAN­GÉ LA VIE DE PLU­SIEURS PER­SONNES, A MIS UN BAUME SUR LEURS SI­TUA­TIONS DIF­FI­CILES ET A CRÉÉ DES INS­TANTS DE BON­HEUR. UNE FOIS QUE LES PRO­JEC­TEURS SE SONT ÉTEINTS ET QUE LES CA­MÉ­RAS SE SONT AR­RÊ­TÉES, QU’EST-IL AR­RI­VÉ À CES PAR­TI­CI­PANTS QUI ONT ÉTÉ AI­DÉS? CHANTAL LA­CROIX A DES RÉ­PONSES À VOS QUES­TIONS.

«On fait un re­tour sur les gens qu’on a ai­dés dans le cadre de trois émis­sions que je fais de­puis que je suis à l’an­tenne de Ca­nal Vie: Don­nez au sui­vant, On ef­face et on re­com­mence et 8 heures pour la cause», ré­sume d’en­trée de jeu l’ani­ma­trice et pro­duc­trice à pro­pos de sa nou­velle émis­sion, Que sont-ils

de­ve­nus?, éga­le­ment en ondes à Ca­nal Vie de­puis la fin mai. Cette pro­duc­tion est la ré­ponse aux nom­breuses de­mandes que le pu­blic lui a faites. «Beau­coup, beau­coup, beau­coup de gens n’ar­rê­taient pas de me de­man­der si j’avais des nou­velles de cer­taines per­sonnes. Ils sont plu­sieurs à avoir vu les émis­sions et, qu’on le veuille ou non, on s’at­tache et on entre vite dans l’in­ti­mi­té des par­ti­ci­pants, dans leur vie et dans leur his­toire. Tout le monde a tou­jours le dé­sir de sa­voir ce qu’ils sont de­ve­nus après les émis­sions. C’est la ques­tion qui m’était le plus sou­vent po­sée.» UN IM­PACT ÉNORME Chantal La­croix rap­pelle du même souffle que

Don­nez au sui­vant et On ef­face et on re­com­mence sont au som­met des pal­ma­rès des cotes d’écoute de Ca­nal Vie quand elles sont en ondes. Nor­mal, donc, que les fans as­si­dus veuillent en sa­voir plus. C’est ce que pro­pose l’ani­ma­trice avec Que sont-ils de­ve­nus?. «On a fait ça ja­dis avec Don­nez au sui­vant. On était re­ve­nus sur des gens à qui on était ve­nus en aide. L’im­pact avait été énorme. Ca­nal Vie a re­çu beau­coup de com­men­taires et plu­sieurs sug­gé­raient d’en faire une sé­rie. J’étais ou­verte au pro­jet, mais fi­na­le­ment, c’est la chaîne qui est re­ve­nue à la charge avec ce concept, parce qu’elle re­ce­vait beau­coup de cour­riels à ce pro­pos.»

Chantal aus­si re­ce­vait nombre de mes­sages dans les­quels on lui de­man­dait si elle était res­tée en re­la­tion avec les gens dont elle avait fait la connais­sance dans le cadre de ses émis­sions. «Oui, j’ai gar­dé le contact avec plu­sieurs de ces per­sonnes. Il y en a beau­coup qui sont dans ma vie.» Elle confie en­suite que ces ren­contres ont par­fois me­né à de grandes ami­tiés. «Une fille que j’ai ai­dée fait main­te­nant par­tie de ma vie. On voyage en­semble, elle vient dor­mir chez moi, et je l’ai pré­sen­tée à mon cercle d’amies. C’est drôle: cette gang d’amies est for­mée de filles avec qui j’ai fait des shows de té­lé. C’est une gang dont je suis très proche. Par exemple, à la fin du mois de juin, on se re­trou­ve­ra entre girls dans un cam­ping. On va y pas­ser toute une fin de se­maine. Je suis res­tée proche de beau­coup de gens avec qui j’ai fait des shows.»

Par­mi les per­sonnes des­quelles on au­ra des nou­velles, il y a cette jeune fille ayant une ma­la­die or­phe­line, des pa­rents qui sont plon­gés dans un deuil ter­rible, ou en­core ceux qui ont don­né au sui­vant. Ont-elles hé­si­té à par­ti­ci­per à Que sont-ils de­ve­nus? «Ah, vrai­ment pas! Il y en a même qui ont ap­pris le su­jet de l’émis­sion et qui nous ont ap­pe­lés pour nous dire qu’ils ai­me­raient don­ner de leurs nou­velles.»

UN RE­CUL NÉ­CES­SAIRE

Ques­tion­née sur ses autres pro­jets, Chantal La­croix annonce: «En ce qui a trait aux shows de té­lé, j’ai vo­lon­tai­re­ment dé­ci­dé de ne rien re­nou­ve­ler. Il y au­ra en ondes à l’au­tomne On ef­face et on re­com­mence, dont il me reste deux épi­sodes à tour­ner. Pour le reste, j’ai dé­ci­dé de prendre du re­cul. Je tra­vaille sur un pro­jet té­lé qui, pour le faire, me de­mande de prendre du re­cul pour voir comment le faire, parce que c’est un pro­jet que je veux grand. J’ai dé­po­sé une autre idée de sé­rie à Ca­nal Vie, un nou­veau concept qui se­ra pro­ba­ble­ment ac­cep­té, mais il n’y en au­ra pas d’autres.» Cette nou­velle émis­sion se­ra dans le même style que les autres qu’elle a pro­duites et de­vrait être dif­fu­sée en 2019. Quant à ce pro­jet consi­dé­rable qui né­ces­site du re­cul, elle ignore quand il se re­trou­ve­ra en ondes. À suivre!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.