So­phie Thibault: elle se lance en af­faires

Échos vedettes - - SOMMAIRE -

LA PHO­TO­GRA­PHIE EST UNE PAS­SION QUE SO­PHIE THIBAULT CULTIVE DE­PUIS SON EN­FANCE. L’IMAGE A D’AILLEURS TOU­JOURS FAIT PAR­TIE DE SON TRA­VAIL DE JOUR­NA­LISTE ET DE CHEF D’AN­TENNE. AU FIL DES ANS, CETTE PAS­SION A PRIS DE PLUS EN PLUS D’AM­PLEUR, À TEL POINT QUE SO­PHIE THIBAULT S’EST RÉ­CEM­MENT LAN­CÉE EN AF­FAIRES POUR GÉ­RER CETTE SE­CONDE CAR­RIÈRE.

En de­hors de l’ani­ma­tion du TVA Nou­velles 22 h, So­phie Thibault a une car­rière ar­tis­tique qui lui de­mande beau­coup de temps et d’im­pli­ca­tion. «Je lis beau­coup sur la pho­to. Je fais aus­si beau­coup de trai­te­ment de pho­tos. Je tra­vaille ac­tuel­le­ment sur un nou­veau livre de pho­tos qui se­ra consa­cré au vieillis­se­ment. J’ai de nom­breuses en­tre­vues à faire avec des gens, et je dois aus­si réa­li­ser les pho­tos; je vais cer­tai­ne­ment pas­ser mon été là-des­sus.»

Il y a quelques se­maines, la jour­na­liste pré­sen­tait l’ex­po­si­tion LUX à la ga­le­rie Qué­bec Art. Elle ex­pose aus­si, cet été, au Centre d’art Dia­neDu­fresne, à Re­pen­ti­gny. «J’ai aus­si une ex­po­si­tion dans Char­le­voix ce mois-ci et je pré­pare une grosse ex­po­si­tion pour le mois de sep­tembre à La­chine. Je me suis ou­vert une com­pa­gnie pour gé­rer ma pro­duc­tion de pho­tos. Je vends main­te­nant des pro­duits dé­ri­vés, qui sont dis­tri­bués dans plu­sieurs bou­tiques. C’est as­sez fou ce qui ar­rive avec mes pho­tos!»

Les pho­tos de So­phie Thibault se dé­clinent dé­sor­mais sur des sacs fourre-tout, des fou­lards, des trousses tout-usage, des tasses, des cartes de voeux et des acry­liques, qu’on peut re­trou­ver dans plu­sieurs bou­tiques et ga­le­ries à tra­vers la pro­vince. «C’est vrai­ment hal­lu­ci­nant! Mes pho­tos sont aus­si en vente dans deux ga­le­ries d’art. Je ne peux vrai­ment pas me plaindre de tout ce qui se passe de ce cô­té-là.»

So­phie Thibault en 1998.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.