Le goût amer de Star­bucks

Échos vedettes - - INTERNATIONAL - Sa­muel pra­dier

Quand le mar­ke­ting de­vient plus vrai que la réa­li­té, les dé­rives sont à pré­voir. c’est exac­te­ment ce qui s’est pas­sé avec l’em­pire Star­bucks. ce­lui-ci n’est plus à une ap­proxi­ma­tion près pour faire briller son image de com­pa­gnie éthique, hu­ma­niste et pro-en­vi­ron­ne­ment. le do­cu­men­taire Star­bucks sans filtre, réa­li­sé par luc Her­mann et gilles Bo­von, dé­monte les uns après les autres tous les ar­gu­ments de la stra­té­gie mar­ke­ting sur la­quelle la com­pa­gnie de Seat­tle a ba­sé son suc­cès. On y ap­prend no­tam­ment que les ba­ris­tas (ceux qui pré­parent le ca­fé) ne connaissent qua­si­ment rien sur cette bois­son, que les quatre mil­liards de go­be­lets uti­li­sés chaque an­née ne sont pas re­cy­clables, ou en­core que cer­taines co­opé­ra­tives de pro­duc­teurs de ca­fé ne veulent plus tra­vailler avec l’en­tre­prise amé­ri­caine. en plus de tout ce­la, Star­bucks uti­lise un sys­tème d’op­ti­mi­sa­tion fis­cale qui fait en sorte que la com­pa­gnie ne paie qua-si­ment au­cun im­pôt dans la plu­part des pays où elle est im­plan­tée. Au terme de ces 90 mi­nutes d’en­quête, votre lat­té Star­bucks au­ra du mal à pas­ser... le do­cu­men­taire est dis­po­nible gra­tui­te­ment sur YouTube.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.